• # Nanou au parc


    2 commentaires
  • Mr Patate vous dit bonjour (enfin, bonsoir)

    à l'occasion du carnaval

    et voici la résurrection de feu Kéké

    Mr Patate vous dit bonjour (enfin, bonsoir)

    (toujours au carnaval)


    votre commentaire
  • C'est bientôt Pâques


    3 commentaires
  • (l'instrument)

    Salut les gens !

    Aujourd'hui, j'ai quitté avec un pointe de regret la salle de TP de Physiologie animale.
    (si. rendez-vous compte, du REGRET quoi)
    (en TP. On aura tout vu !)

    Je peux enfin remiser ma blouse de TP au placard.
    C'était la dernière fois de ma Licence que je la vêtais aujourd'hui :D !

     

    Bref, histoire de passer pour un monstre (ce sera fait une fois pour toute...), on a "travaillé" pendant deux séries de TP sur des rats (vivants1), qu'on a ouverts.
    En l'occurrence, je tiens à remercier Mini Fred, Mon p'tit gars, Chouchou et Pépé pour leur contribution à notre formation (nous étions 3 contre par rat).
    Et aussi une grenouille (qui n'a pas de nom) et une autre grenouille morte (une super grenouille morte, dont même le cœur ne voulait pas s'arrêter malgré la substance dans lequel il était imbibé. Un seul mot à dire à l'automatisme cardiaque de cette Super Grenouille : respect.)

    Et bien l'air de rien, c'était quand même trop bien2. Par principe, on aurait préféré ne pas le faire du tout. Malheureusement, il semblerait que dans notre cursus ce soit indispensable, donc on y est passés. En essayant de prendre le choses du bon côté (si on ne fait pas mourir notre rat pendant la manip, on sauve un autre rat et intérieurement pour moi : ça pourra toujours servir pour plus tard).

    Loin de moi l'idée de faire l'apologie de la vivisection et compagnie2 bis, mais ça restera quand même mes TP avec les moins pires souvenirs (les meilleurs ?) de la Licence. Je ne sais pas si c'est parce que trifouiller dans les entrailles d'un animal me rappelle la salle de chirurgie de la clinique (mais avec une issue certaine pour le rat, pour le coup...), ou juste parce qu'un animal me fait moins peur qu'une protéine (un animal, c'est visible et visuel3, quand ça va pas bien, on le voit. Quand ton enzyme se sent mal, Nanou elle voit RIEN, et jusqu'au bout, hein).

    Certes, nos TP furent qualifiés de TP de « maternelle » (car toutes le déroulé des manupulations est écrit dans le poly, alors que ce n'est plus le cas dans d'autres sections chez les L3 BB) par certains.
    Mais, ce seront les TP pour lesquels j'aurais le moins stressé (ou presque) de toute ma Licence, qui m'auront le plus intéressée, et dont je garderai le meilleur souvenir "TPesque".
    Et (ça mérite d'être indiqué), ce sont des TP que je n'ai pas pitoyablement trop ratés.
    (enfin, je crois ?)

    Bref, Nanou retourne à son travail (:
    Si elle est sage, elle aura même le droit à un TP bonus de physio, si si si4 :)

    Tschüss les gens !


    (ayez une pensée pour Mini-Fred, Mon p'tit gars, Choucou, Pépé, grenouille sans nom et Super Grenouille, qui resteront à jamais dans nos cœurs arf 5)

     

    1 : mais anesthésiés

    2 et 2 bis : mais quand même. À la fin, j'aurais quand même préféré que les animaux aient pu rester en vie (→ quand je serai grande, je serai véto...)

    3 : logique implacable, en même temps

    4 : comme tous les étudiants volontaires de sa promo s'il y en a.

    5 : le pire, c'est que c'est vrai.


    1 commentaire
  • En faisant mon sac, je remets la main sur cette révélation d'électrophorèse* de TP d'immunologie (lundi et vendredi dernier) :

    Ça a marché ! (pour une fois)
    (clic pour agrandir)

    Regardez-bien, REGARDEZ-BIEN.
    Parce que cette fois-ci, j'ai des choses dans mes puits :-)
    (ceux encadrés en rouge - sauf le premier, c'est normal, c'est un contrôle négatif).

    (contrairement au premier semestre, où tout était... noir - invisible - inexistant, au grand désespoir de mon prof de TP ^^ ).

     

    * technique qui permet de faire migrer sur un gel protéines / ADN / ARN grâce à un champ électrique, en fonction de la taille / du poids des molécules et éventuellement de leur charge électrique, tout en les séparant si besoin.

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires