• écrit le 21/02/2017

     Welkom in België

     

    Les gens. J'ai déménagé.

    Vers le Nord, dans un pays où les gens ont rarement des volets extérieurs (à part des volets roulants), où ça sent souvent la friture au coin des rues, où il paraît que ma couleur de cheveux peut faire illusion que j'en viens, où la BD est une histoire sérieuse, où il y a plus de bières que d'habitants, où les gens bourrés roulent droit, où il y a l'unique musée de la carotte DU MONDE, sans compter le musée du slip, et où on m'a dit de m'attendre à des trucs surréalistes. Et où être Français est carrément moins pire que d'être Wallon.

    L'arrivée fut très bizarre. Tu roules, tout va bien, tous les panneaux sont en français et 50 m plus loin, euuuh, y'a tellement de consonnes qui se battent dans un même mot que même en roulant à 50 t'as pas le temps de lire tout le panneau entier pour que ton cerveau puisse transformer ça en truc intelligible. Une chose est sûre : ce n'est plus du français. Nulle part. Hum hum. Bienvenue en pays flamand (et vive le GPS !).

    Ici, les gens sont tellement fans de vélos qu'à côté du stade où il y avait un match samedi soir, plus d'une centaine de vélos étaient amassés sur une place. Il n'est pas rare de voir tous les vélos d'une famille devant sa porte. Les gens sont étrangement bien garés au milieu de leur place de stationnement, et les places pour personnes handicapées ne sont pas occupées par des gens qui ne le sont pas.

    Étrange étrange.

    Me voici donc en Belgique, dans le pays flamand...

    Welkom in België

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique