• Ce que j'ai envie de vous dire ce soir

    - J'apprends l'anglais avec George Clooney

    Nan mais je vous jure .
    Bon, l'autre jour, je regardais cette vidéo, et j'ai pigé 3 phrases successives en anglais du premier coup. (a day i'll be a bilingual ). Wouh !

    - Les militaires ne savent pas que l'école n'est pas obligatoire

    Enfin, du moins, ceux que j'ai rencontrés, lors de ma journée d'appel.
    Entourée de quelques jeunes (je ne m'étendrai pas là dessus, je ne m'étendrai pas là-dessus... ceux que j'ai rencontrés étaient assez consternants loupé). alors qu'on devait faire un listing des droits et des devoirs (ce fut plus laborieux qu'on ne le pense, figurez-vous !) des citoyens, ce fut le tour au « qu'est-ce qui rassemble les français » (à part la nationalité, j'ai parfois l'impression que rien ne me rapprochait de ceux qui étaient assis à côté de moi... si, j'avais l'impression qu'on était sur des planètes différentes), on a eu le droit à la fameuse « école obligatoire » .

    Une jeune, frêle, petite et innocente main s'est levée dans l'assemblée (→ la mieeeenne ←).
    Désolée mon vieux, l'école n'est pas obligatoire, j'en sais quelque chose ! 1882, obligation d'instruction, mais pas de l'école obligatoire !

    « d'accord, l'instruction obligatoire depuis Jules Ferry, et euh, l'école obligatoire, c'est depuis quand alors ? »
    Bah t'en démords coco hein ! « Depuis jamais ! » (grâce à moi, ce militaire prendra sa retraite définitive moins bête !). Le tout dans la joie et l’allégresse, youhou .

    Grosso modo, pendant cette journée, j'ai appris que → pas d'armée = la zizanie = le monde n'est qu'un grand danger (mais qu'est ce que je fais là alors ? dans ce cas, faire des enfants est plus qu'égoïste en plus) = vous pouvez mourir à tout instant = votre pot de fleurs sous lequel vous avez mis votre clé à côté du paillasson va vous agresser et vous égorger demain matin quand vous sortirez, méfiez-vous !

    - les gens pensent que quand vous mangez tout seul au R.U.

         - c'est soit que vous êtes malheureux, et/ou que personne n'a voulu de vous et/ou que vous vous auto-isolez (oui) parce que vous pensez que vous êtes mal aimé (non).

    - la moyenne au contrôle raté (raté de manière ultra-collective dois-je préciser) de chimie est de 5,68 avant le rehaussement de barème (notre impression a bien été confirmé : ça a été une catastrophe. Et, je n'ai pas été la seule à pleurer de rage en rentrant chez moi, figurez-vous !).

    Et on est le meilleur des groupes de chimie avec 5,9 de moyenne.
    Après le réhaussement du barème, je suis magistralement passée de 6,25 à 7,7 ... sur 20. (ce CC nous restera tous en travers de la gorge )
    Et encore, je dois être augmentée (le prof m'a barré un résultat qui s'est avéré n'être pas totalement faux)

    - les étudiants n'aiment pas les calculatrices collège.

    En effet, on arrête pas de faire des erreurs avec depuis qu'on a été rétrogradés au niveau du matos. Quand on veut taper un nombre à 4 chiffres, il est courant que sans s'en rendre compte, on n'en ait écrit que 3 --'.

    - je n'aime plus les TP de biologie végétale.

    Heureusement, c'est le dernier demain. On étudie les mousses et les fougères. C'est l'éclate totale . (mais siiiiiiiieuuuuuh !)

    - les profs me saluent quand ils me croisent (du moins, mes profs).

    Ce fut le cas du prof de maths du premier semestre (enfin, il peut quand même se souvenir de ses élèves... sur 36, l'effectif est descendu jusqu'à 10 en cours !) et du prof de biologie animale (celui des algues ) dont les cours viennent de s'achever ().

    - j'aime la biochimie

    En même temps, tant mieux, c'est un peu l'intitulé de ma licence ...

    - j'ai une armée de classeurs chez moi.
    Quand on n'a pas le moral, certaines vont s'acheter des vêtements. Moi, je suis triste-utile : un classeur c'est pratique pour ranger ses cours (en plus, j'ai besoin d'en recopier de moins en moins parce que je les note de mieux en mieux )

    Un de ces quatre je vous ferai un billet avec de l'algorithme, Facebook, des insectes et des fusées (tout ça dans le même billet ).

    « Monsieur BIC, j'implore votre clémence !Waiiiii »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Grabouilleuse Profil de Grabouilleuse
    Mardi 20 Mars 2012 à 13:43

    A ce que j'ai compris, nous avons vécu notre JAPD un peu de la même manière... j'ai même eu la même anecdote (à peu de choses près!) sur l'école à la maison, bien que la militaire devait être au courant, car elle n'a fait aucun commentaire (ou alors elle s'en moquait ras-la-basket).

    Idem encore, pour la cantine... idem toujours, pour le jugement porté sur les autres jeunes (ah tu as vu, nous sommes des spécimens rares mais racés!)... contente de ne pas être la seule!  

    J'ai hâte à ton prochain billet, il a l'air intéressant! 

    2
    LaMaman
    Mardi 20 Mars 2012 à 14:19

    L'école à la maison forme à coup sûr des spécimens rares et très "indépendants". Prendre du recul, se fiche du regard de l'autre, ne dépendre de personne, garder sa liberté, ça vous parle les filles (j'y mets Ze-grabouilleuse, bien sûr!), hein?

    Encore bien vu tout ça!

    On dirait également que vous avez, mesdemoiselles, une certaine facilité à cerner puis à dépeindre la société et les diiférents types d'individus qui la composent...

    Continuez, c'est réjouissant.

    Pour le prof de biologie végétale, on verra tout à l'heure s'il est moins méchant qu'il n'en a l'air! Dommage, LaPremière l'avait décrit plutôt sympa...Peut-être qu'il vaut mieux être au resto avec lui qu'en cours alors!!!

    Bisous

    3
    Mardi 20 Mars 2012 à 18:15

    Ah toi aussi tu as fait ta JDC ! Je l'ai fait en octobre, wouahou la propagande du genre "la guerre sauve des vies" --' je pouvais même pas dormir tranquille dans un coin car j'étais au premier rang. La seule chose que j'ai aimé c'est le secourisme, c'était hyper-intéressant et la fille était très sympa.

    A propos de l'ecole à la maison, lors de cette journée, il faut compléter un questionnaire sur sa scolarité, sa famille etc. Il y a donc deux options "descolarisé" ou "scolarisé". Logique, j'ai pris l'option "scolarisé" puisque je suis des cours par correspondance. Sauf que, il y a un jeune quelques tables plus loin, qui suivais également des cours par correspondance et il a demandé au type ce qu'il devait choisir comme option et il lui a répondu de cocher "descolarisé"... --'

    4
    Mardi 20 Mars 2012 à 23:46

    Ah, cette FAMEUSE journée. Je m'y prépare, d'ailleurs si quelqu'un a un t-shirt peace and love à me prêter, je suis preneur.

    Et pour nous, la moyenne est de 6... mais APRES réhaussement !

    Vivement le prochain billet en tout cas !

    5
    Samedi 24 Mars 2012 à 23:30

    Kvardek : désolée, j'ai pas ça en stock ! mais si tu es prêt à débourser quelques sous...

    Laura : ah oui, le secourisme, LE truc qui te sauve la journée, sinon, c'est vraiment pure perte... à part faire miroiter à quelques jeunes désoeuvrés, dont le seul souci est de se biturer et de faire la fête (entendu de mes propres oreilles ce jour là, et dit exactement comme ça par l'un d'entre eux ) un salaire équivalent à un smic en début de carrière mais logé et blanchi, z'ont pas fait grand chose... Mais ce qui m'a le plus étonnée, c'était le nombre de jeunes en formation professionnelle (mais genre, le type d'orientation professionnelle que tu ne choisis pas) par rapport à ceux en formation générale (on était ultra-minoritaires) - sans compter ceux qui avaient tout simplement arrêté.
    Me concernant, pour le formulaire, il fallait écrire l'établissement dans lequel on était inscrit... je savais pas où coller "université" ni quoi mettre très exactement dans "Intitulé de la spécialisation" et "Classe". J'ai respectivement mis Licence de biologie biochimie et licence 1, mais ce n'est pas à proprement parler "une classe" :S

    6
    Dimanche 25 Mars 2012 à 00:36

    Merci... mais... c'est super cher ! Je vais plutôt prendre un vieux t-shirt blanc et des feutres multicolores, mh.

    J'en profite pour annoncer ultra confidentiellement mes (faux) débuts bloguesques très prochainement (grand suspense).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :