• Les gens, faut que je vous dise un truc.

    Je vous préviens, c'est un pavé.

    (sinon, je vais péter les plombs à réviser ma physiologie nerveuse du prof russe qui parle tellement mal français que mon cours est incomplet et plein de contresens, d'informations inutiles présentes et d'informations utiles à la trappe parce que wgygbcoehfejfb c'est pas très compréhensible. Punaise, donnez nous des profs qui savent faire un cours et parler français quoi ! c'est pas la mer à boire merde alors zut à la fin !)

    Mais je ne vous oblige pas à le lire (aux dernières nouvelles, je ne pointe pas un revolver sur votre tempe pour que vous me lisiez ;-) )

    Je me suis tâtée pendant très longtemps (6 mois ? un an ?) avant d'écrire ce billet, parce que bon, c'est un peu personnel, tout ça tout ça, et aussi qu'au départ, je n'avais pas prévu que ma maman lirait ce blog (non, t'inquiète maman, il ne m'est rien arrivée !).

    Tout à l'heure, par le plus grand des hasards, je suis allée sur ce site que je n'avais pas visité depuis longtemps. C'est le site d'un médecin généraliste (qui est devenu au fil de son exercice un spécialiste de la "santé des femmes"), sériphile, et écrivain (si, tout ça dans le même homme), celui de Marc Zaffran, alias Martin Winckler.
    Ce monsieur, on ne va pas dire qu'il m'a sauvé la vie, mais presque (quand je parle ou quand j'écris, j'ai souvent une petite tendance à l'exagération dans mes propos, mais là, c'est du sérieux ce que je dis les gens). Car ce monsieur n'est pas un docteur comme les autres. Je vais vous dire pourquoi.

    Mais je vais raconter du début.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Parfois nous les bios, on a l'impression que les étudiants qui ont fait le portail MIPC (Maths, Info, Physique, Chimie) en L1, c'est soit des fous (logique, ils font des maths : des cosinus et des primitives, rien que d'en entendre parler, à nous ça nous fout les chocottes) soit des glandouilleurs (logique, ils sont en infos et ce sont des geeks : ils n'ont rien à apprendre, ils savent déjà tout)  .
    Bon, en fait, pour tout avouer, on en sait trop rien, et on s'en fiche.
    Et puis on fond on espère sait que c'est pas le cas non plus car s'ils savaient tout, ils ne seraient pas en L2 mais fileraient directement en Master, non ?
    (cependant il faut bien avouer que c'est toujours les mêmes qui jouent au Jungle Speed dans le hall des geeks, le bien-nommé, et que ceux-là ne sont pas en bio). 

    Mais parfois, en apprenant nos cours (en bio, pas la peine de trop faire fonctionner le cerveau : faut TOUT apprendre par cœur. Sauf en info - tiens, c'est drôle ça d'ailleurs), on se dit parfois que les vrais malades, si ça se trouve, c'est nous.
    Des schémas entiers de réactions, des mécanismes obscurs (la bêta-oxydation des lipides, la transamination/oxydation des acides aminés, la glycolyse, la néoglucogenèse...)

    Un peu de biochimie, ça vous dit ?

    Non, rien de rien, je ne regrette rien
    Une belle fiche de révision sur le cycle de Krebs.
    Ça, c'est gentil encore.
    À ce propos, le prof nous a dit de ne retenir que les structures des principales molécules du cycle.
    Sans préciser lesquelles il jugeait "principales".
    Prof de bioch, au nom de la promo entière de L2 BB, nous te haïssons .

    Non, rien de rien, je ne regrette rien
    Ça aussi (juste les noms des enzymes qui veulent pas rentrer...)

    Non, rien de rien, je ne regrette rien
    Bon, ça, c'est pas méchant non plus.
    Le méchant, c'est dans mon gros classeur, que c'est le soir et que j'ai trop la flemme de tendre le bras pour récupérer l'équivalent du poids d'un camion.

    Sans compter les 271 pages de diapos du prof de bio cell, qui nous fait son cours de telle manière qu'on ne sait absolument pas ce qui est important (donc, capital de retenir) de ce qui l'est beaucoup moins (doit-on se farcir les pourcentages d'homologie de tel récepteur couplé à sa protéine G qui est une protéine de la super famille des Rac donc monomérique, de la sous famille des Rho dont l'effecteur est la Rho Kinase ou ROCK dont il existe deux isoformes qui ont une homologie qui varie entre 50 et 64 % selon les parties, à savoir le domaine N terminal à activité kinase/catalytique, le domaine RBD (rho binding protein) ou se fixe la protéine Rho, et le domaine C terminal CRD pour cystein rich domain et qui peut aussi être inactivé par la fixation d'une protéine RhoE sur le domaine catalytique ? ou tous les exemples de mutations présentés dans le cours ?).

    Ça encore, ça peut le faire.

    Les trente et une mille techniques de biotechnologie en revanche, je sais pas trop, j'ai comme des doutes, j'ai pas envie de faire griller mes derniers neurones pour rien
    (on peut éventuellement la jouer stratégique, revoir le TP de biotech, survoler le cours et ne retenir que les 5 principales techniques (pitié, pas la technique illumina de la x ième page qu'on dormait déjà tous et que l'amphi avait été déserté par la moitié des étudiants) et miser sur la bioch analytique qui compte pour la moitié du coefficient.
    Ou pas. (heureusement que ces deux matières sont réunies en une, sinon, j'aurais pas envie de rater les deux ).

    Enfin, on verra de quelle humeur je me lève demain matin.

    Car je dois quand même préciser que j'en suis à mon troisième jour de révisions dans mes 9 m² et que :
    - je me lève le matin à 7 h 05 30 tous les jours
    - je m'habille encore tous les jours
    - je fais mon lit le matin encore tous les jours (3e jour, c'est un miracle, moi je vous le dis)
    - je me lave encore tous les jours (je me brosse les dents aussi deux fois par jour)
    - je me fais à manger deux fois par jour (si, je sais, c'est incroyable), je déjeune et je goûte encore tous les jours (une journée sans goûter ne vaut pas la peine d'être vécue – sauf si l'on est dans une clinique vétérinaire bien sûr)
    - je reste assise à mon bureau sans avoir envie d'aller me coucher directement tellement j'en ai marre tous les jours
    - mon bureau s'entropise (j'invente un mot) davantage tous les jours
    - je pense à mon break d'après-partiel tous les jours (je reste une semaine sur place. Grande sœur, si tu veux qu'on se voit au moins une fois avant la fin de l'année, étant donné qu'on ne s'est pas vues depuis janvier, ceci est un message subliminal)
    - je pense au film que j'irai voir après les partiels tous les jours (vous pensez que Les amants passagers ça passera encore dans deux semaines et un jour ? sinon, je ne sais pas ce qu'il y a d'autre au cinéma en fait) et je m'interroge sur le fait d'emmener des camarades de fac (j'ai un peu personne d'autre sous la main pour m'accompagner...) ou d'y aller toute seule (j'sais, chuis égoïste ).

    Bref, je fais tout pour ne pas revivre le cauchemar des révisions du premier semestre de cette année (car oui, c'était un vrai cauchemar !).

    Allez, tschüs les gens.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Quel dommage que la couleur archi-dominante soit le rose quand même :).

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • avec les sous-titres :

    Dimanche soir, 17 h

    Avant / après
    (je sais, y'a un truc en double)

    Dimanche soir, 17h45

    Avant / après

    Côté bureau :

    A 17 h

    Avant / après, de retour de vacances

    Plus tard

    Avant / après, de retour de vacances
    (je sais, les plantes sont toujours crevées. De la part d'une étudiante en bio, c'est inadmissible, je sais aussi)

    Transformations opérées en 50 mn chrono

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • (avec une journée de retard)

    Ouverture du mariage aux homosexuels - Martin Vidberg

    L'actu en patates - Martin Vidberg

    Parce que tout le monde doit avoir le droit (enfin, le choix !) de divorcer se marier (ou pas !) , il était temps  !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Bon, j'ai retrouvé mon cher et tendre : mon appareil photo :D !

    Reprise en main après des lustres = photos pourries. C'est marrant quand même (enfin non...)

    Sur 72 photos, une est potable youhou !

    Et encore.

    On aura trouvé mieux !

    Sinon, dimanche c'était gâteau (d'anniversaire, sans bougie)

    Gâteau au chocolat et aux framboises

    et joli chocolat (qui, à défaut d'être excellent, s'est trouvé la qualité d'être un peu original)

    Chocolat avec des marshmallow

    Et lundi, c'était clinique vétérinaire (vendredi prochain aussi, d'ailleurs).

    Tschüs !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique