• En Belgique, savoir c'est pouvoir

    Bonjour !

    Non, point d'analyse politique ou socio-culturelle dans cet article.

    Français.e, comment réagiriez-vous si on vous demandait :
    « Tu sais mettre ça là ? »
    « Tu saurais prendre ta pause à telle heure ? »
    « Est-ce que tu sais prévenir un.etel.le que trucmuche le/la cherche ? »

    Moi les premières fois, j'ai été un peu déroutée.
    J'ai un peu été du genre à répondre « Oui... » avec une voix indiquant le doute sur les intentions de mon interlocuteur.rice.
    Parce que oui, dans l'absolu, je sais mettre ça là (j'ai deux bras fonctionnels), je sais prendre ma pause à l'heure qu'on me dit (je sais lire l'heure, je suis pas teubée non plus), et je sais parler donc transmettre un message à quelqu'un si on me le demande.

    J'ai rapidement compris qu'en fait, ici en Belgique, savoir avait un double sens.
    Savoir, ce n'est pas seulement avoir la connaissance, avoir appris.
    Savoir, c'est aussi pouvoir. Pouvoir le faire maintenant, là.
    « Tu peux mettre ça là ? »
    « Tu pourrais prendre ta pause à telle heure ? »
    « Est-ce que tu peux prévenir un.etel.le que trucmuche le/la cherche ? »

    Oui, je sais.

     

    Et ma foi, comme pour nonante (même si avouons-le, Nonante minutes inside ça le fait moyen), septante, j'ai fini par mimer mon nouvel entourage et prendre le pli de remplacer pouvoir par savoir dans cet environnement précis.

    Et le fait de mimer consciemment ou inconsciemment les personnes avec lesquelles j'échange, notamment au travail, a un autre effet. Un effet pire même.
    J'ai désormais un accent bizarre quand je parle à des Belges ou que je raconte des trucs au téléphone. Genre un truc qui n'est pas mon accent normal. Un accent que je n'utilise pas quand je parle à certaines personnes bien françaises.

    En Belgique, savoir c'est pouvoir

    En vrac, on m'a déjà dit que j'avais un accent :
    - québécois
    - mauricien
    - français (évidemment, je garde des intonations typiques qui ressortent parfois)
    - belge (enfin, belge-approved comme pas teinté d'accent étranger et approuvé par des Bruxellois).

    Un joli mélange en somme intello !

    « The nice guy's complaint(R)Évolution »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :