• Faire une raclette dans 9 m² - Mode d'emploi

    Il vous faut, côté mangeaille :

    - des p'tites patates (plus facile à adapter à sa faim ainsi)
    - du fromage (à raclette si possible)

    et niveau matos :

    - de la vaisselle sale, parmi laquelle :
    ♦ une assiette
    ♦ une casserole
    ♦ une poêle
    - une serpillère (très important)
    - une plaque électrique (interdite par le réglement intérieur de la Cité U, sinon c'est pas drôle)

    Tout d'abord, motivez-vous : vous allez bien mangez, vous serez repu, c'est un plat qui fait entrée-menu-plat de résistance-dessert en même temps (il faut ce qu'il faut ma p'tite dame).

    Préparation :

    Vous vous apercevez que pour manger, vous devez tout d'abord faire votre vaisselle. Histoire de ne pas y passer trop de temps, ne nettoyez que ce dont vous aurez besoin. N'oubliez pas fourchette et couteau.

    Cuisson des patates.

    Eau froide dans la casserole, à placer sur la plaque (sinon, ça va pas chauffer).
    Une question vous taraude : sel ou pas sel dans l'eau de cuisson des patates ? un SMS à votre maman vous indiquera la voie à suivre. Une petite pincée, histoire de pas se retrouver avec des patates cuisinées à l'eau de mer (je ne suis pas encore sur un bateau en détresse que je sache).
    Une deuxième question vous traverse l'esprit : vous faites bouillir l'eau puis vous mettez les patates dans l'eau, ou tout en même temps (je dois avouer que j'ai jamais fait attention à ça...) ? Allez hop, je la joue aventurier, vaille que vaille, tout chauffera en même temps.

    Au téléphone (c'est bon de se renseigner avant...), on m'a précisé de piquer les patates (qui sont des tubercules réserves de la plante, aux vacuoles disssssstendues et contenant tout plein d'amyloplastes, ça je sais, mais ça ne m'aide pas pour le moment). Je pense que c'est parce que sinon elles peuvent exploser (à confirmer). Mais mes patates sont dures (réflexion faite, c'est parce qu'elles sont pas cuites...)

    Hum hum...

    Attendre (ne pas oublier de tourner le bouton power => comme pour les pâtes). Réviser votre géologie, vous apercevoir que c'est merveilleux parce que finalement, vous avez retenu tout plein de trucs et qu'il ne reste qu'à peaufiner tout ça .

    Ça bout. Essayer de piquer vos patates. Loupé ? Réessayez plus tard !

    [Ellipse]

    Les patates sont cuites.

    Comment conserver les patates au chaud pendant que vous ferez fondre le fromage dans la poêle ?

    C'est là que la serpillère entre en jeu, celle sur laquelle vous posez vos petits petons en sortant de la douche. Laissez le couvercle sur la casserole, que vous poserez sur la serpillère. En toute logique, ça devrait pas refroidir trop vite.

    Préparation du fromage.

    Ouvrez l'emballage. Emparez-vous de la poêle, pour assommer votre voisin qui vient de s'apercevoir que vous détenez un truc qui chauffe la nourriture, ce qui est strictement prohibé ici et posez-la sur la plaque, avec votre fromage en son centre (non, on fait pas des trucs jolis comme à la maison !).
    Pendant que ça chauffe, épluchez votre/vos mini patates, dans votre assiette posée sur le lit.

    Vous entendez un subtil crépitement ? C'est votre fromage qui crame entonne sa délicate mélodie pour vous signaler qu'il est à point.

    Renversez le contenu de la poêle sur vos patates épluchées (enfin, non, faites glisser, on prend moins de risque pour le lit...). N'hésitez pas à régler la luminosité de la pièce pour bien viser auparavant, afin d'éviter tout risque d'accident, comme le fait de renverser son fromage sur les épluchures de patates (face nord de l'assiette) ou sur le lit
    Finalement, votre assiette peut être assimilée à une île déserte et votre lit à la meeeeeer (et on ne salit pas la mer !)...

    Alerte rouge : où poser la poêle ? Vous ne pouvez pas le reposer simplement sur la plaque électrique ; les mini-restes de fromage crameraient !
    C'est alors que dans votre champ de vision vous remarquez l'assiette sale que vous avez laissée ce midi (ou la veille au soir ? hum, c'est un mystère à éclaircir) par terre devant le frigo. D'ailleurs, en rentrant, vous avez fait super attention pour prélever votre jus de nectar bio dans le frigo sans avoir à déplacer l'assiette. En ouvrant donc la porte du frigo au minimum.

    Vous posez subrepticement la poêle sur l'assiette, préalablement débarrassée de ces couverts que vous avez balancés dans la lavabo (le jeu des chaises musicales, vous connaissez ?)

    Dégustation

    Après l'effort, le réconfort ! Vous pouvez... manger. Parce que l'air de rien, il est huit heure et demi.

    Une fois la première fournée finie, refaites fondre du fromage, prélevez quelques patates supplémentaires parmi celles demeurées dans la casserole, épluchez-les, versez votre fromage, mangez, et répétez la manœuvre jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de patate.

    Dilemme : il vous reste 1 patate de taille fort modeste, et deux tranches de fromage. Dieu que ce sera dur.  Tant pis, votre patate sera noyée sous le fromage ! Veillez quand même à éviter de vous étouffer avec, vous êtes seul(e) dans votre piaule et personne ne viendra à votre aide si ça passe dans le mauvais conduit. Ou même si ça bouche le conduit d'ailleurs.

    Et comme vous êtes pauvre, ben, vous mangez les bordures du fromage avec...

    Une fois que que vous vraiment terminé, vous vous dites, ouf, heureusement que je n'avais pas mis une patate de plus, sinon, j'explosais ! Vous êtes alors prêt à digérer. N'oubliez pas de vous hydrater !

    Faire une raclette dans 9 m² - Mode d'emploi
    Les objets du crime, infâmes complices


    Pomme de terre et fromage à raclette
    Trop tard, le méfait est commis

    « J'adore ce typePitit tag »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Novembre 2011 à 23:55
    RACLEEEEEEEEEEEEETTE <3 (hmrf, désolé, mais tu m'as donné faim avec ton article, qui, par ailleurs, est très bien écrit, et qui, je ne te l'ai peut-être pas dit, donne fort envie de déguster une raclette). (Avec mes camarades fans de fromage, nous avons prévu une fondue dans une chambre U. Ton expérience nous servira. Merci, Anne, l'aventurière de la raclette.)
    2
    LaMaman
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 09:42

    Je ne pensais pas que ça relevait à ce point de "l'aventure" de faire une raclette dans 9m²!

    Nous à notre époque on faisait plutôt dans la saussice/lentilles en conserve...

    Finalement, c'était bon alors?

    Au fait, piquer les patates, ça sert juste à voir si elles sont cuites, ça ne les empêche pas d'exploser parfois.

    Pense à faire ta vaisselle quand même parce que le coup du frigo, c'est limite !

    Je rejoins Marin, il est assez jubilatoire ton billet!!!

    Bon dimanche. Bisous

    3
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 11:22

    Tres instrutife et tres interessante ton experience de raclette dans 9m². je vais surment essayer aussi. J'ai des pomme de terres qui attente sagement (comme les pates) que je trouve une recette.

    Bon apres ce sera surment moins aventutreux. Etant en chambre traditionnelle je n'ai pas de frigo dans ma chambre ni de serpillere pour sortir de la douche. je me vois mal traverser toute l'etage avec un serepilere pour prendre ma douche... j'ai des tong en plastique pour ca.

    oh et pour eviter le coup du frigo et de l'assiette moi je prens ma boite a surcre comme substitue au sous de plat  ;)  et puis le lit c'est bien mais le burau c'est mieux non?

    j'adore ton article. il est tres amusant a lire.

    4
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 11:34

    Oui, mais mon bureau... il m'aurait fallu une demi-heure de rangement pour pouvoir y poser mon assiette, et manger qui plus est juste à côté de l'ordi.
    Manger par terre ou avec l'assiette sur mon lit m'évite de chambarder tout ce qu'il y a sur mon bureau (et me permet de me remettre au travail sans avoir à tout ressortir !)

    5
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 14:53

    c'est vrai apres tout depend de la taille du bureau aussi 

    6
    LaPremière
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 21:28

    excellentissime :D

    ça ne me donne plus faim (pour ma part je viens de me gaver de Chili : et bien oui, il faut bien compenser la déception d'un dimanche assez peu productif hein!; donc je ne peux plus rien avaler) mais je vois bien le tableau.

    Faire des crêpes aussi dans 9m2 c'est tout une aventure, tu devrais essayer un jour, surtout quand tu invites des gens à les manger avec toi et qu'il faut caser les gens, les crêpes (qui sont fines, extra fines et donc super nombreuses et super plates = super encombrement), plus les garnitures diverses. Voilà pourquoi dans 9m² on ne mange que des crêpes au sucre, au nutella et à la confiture, alors qu'après, quand on est plus grand on a aussi le droit aux crêpes au chocolat flambées au grand Marnier, aux crêpes aux pommes flambées au Calvados ou à la banane flambées au Rhum (non, non, je suis ni pyromane ni alcoolique :p ). Enfin, bref, bonjour la vaisselle après quand même ! Finalement, je crois que je serai bien incapable de retourner dans 9m².

    Gros bisous!

     

     

    7
    LaPremière
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 21:36

    euh, d'ailleurs, la boite de sardine devant la porte de la douche, c'est un truc un peu dangereux non??? aller, zou, dans la poubelle!

    8
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 21:40

    Euuuh, elle est vide et propre, et c'était du maquereau. Elle est là depuis, ouh là, au moins deux mois. Mais tu as raison, je la descendrai demain matin avec le reste .

    9
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 21:42

    La meilleure recette de raclette du monde !!! J'en ai ri aux éclats. This made my day. Thank you!

    10
    -Valérie- Profil de -Valérie-
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 22:41

    Ah ouais j'avais pas vu la boite de maquereau par terre. Mazette, je ne t'ai pas élevée comme ça quand même, rassure-moi!!!!

    Comme dit LaPremière: Zou, à la poubelle illico...

    T'as pas encore confondu la boite de conserve avec une de tes chaussures en partant au petit matin??? Fais attention quand même...

    Bisous et bonne nuit.

    LaMaman

    11
    Lundi 14 Novembre 2011 à 10:48

    J'adore ton billet ! Zut, je veux retourner l'espace d'une nuit dans une cité U pour essayer la raclette façon Anne. ;)

    12
    thaliedel'ouest
    Lundi 14 Novembre 2011 à 21:32

    Bravo ! Rien que l'odeur dans ma literie m'aurait découragée.... mais j'ai ri derrière mon écran à visualiser l'aventure. Quel audace....

    C'était très courageux!!!

    Très astucieuse aussi, l'installation sur le lit pour ne pas avoir à ranger le bureau et ainsi optimiser le temps parce que mine de rien, manger une raclette c'est bien plus long qu'une boite de maquereaux.

    Est que la vaisselle est faite finalement Anne ?

    13
    Lundi 14 Novembre 2011 à 21:38

    **La question qui tue **

    Euuuuh... alors partiellement, je vais laisser tremper ma poêle cette nuit dans mon lavabo en fait (j'aurais du le faire hier soir...) mais tout le reste a été fait ;-)

    Mais : il n'y a pas d'odeur dans ma literie (quand même ! sinon j'aurais crisé) :D

    14
    Lundi 14 Novembre 2011 à 22:41

    Lucie m'a donné super faim... Et pourtant tous les soirs c'est fromage  ET dessert ET dessert ET fruit... (oui, sans compter entrée, soupe et plat de ma grand-mère). C'est cruel, j'ai envie de crêpes bloqué dans ma chambre vide de nourriture...

    15
    -Valérie- Profil de -Valérie-
    Mardi 15 Novembre 2011 à 11:54

    A Kvardek du:

    Vous allez finir l'année avec une brioche et un double menton à ce rythme. Faut se calmer sur la nourriture!!!! Ah, les grands-mères quand même, c'est assez génial pour se faire dorloter...

    Bon appétit!

    ValérieJ

    16
    LaMaman
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 17:05

    BON ANNIVERSAIRE NANOU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    17 ans, ça fait quoi ????????? Tu te sens plus grande???????????

    Gros bisous

    LaMaman

    17
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 19:00

    ...niversaire !

    18
    LaPremière
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 00:19

    ah ouais, on peut même souhaiter les zanniv en double ici !!!! Alors zoyeux zanniversaire!!!!!!

    (euh... on dirait que le jour est passé de quelques minutes). Zut! je vais donc stopper l'élaboration de mon schéma heuristique et rejoindre mon ami le lit (qui ne sent pas la tarti-offe* de ce soir hihi!).

    *tarti-offe = nouveau concept d'étudiantes débordées de travail, de conception de présentations (eh oui, comme les commerciaux dis!) qui tentent donc un mercredi soir de faire une tartiflette (en croyant dur comme fer que c'est l'hiver alors qu'il fait bien 12 en Bretagne) et se retrouvent face à un frigo contenant du vin blanc, du reblochon, du steack haché (beurk, c'est moche), pas de lardon, pas de crème fraîche... d'où un plat mixte, consistant, ne nécessitant ni fromage en sus (il est déjà dedans), ni dessert et qui a le mérite de vous nourrir pour 10 jours, j'ai donc nommé le tarti-offe, mélange de tartiflette et de backeoffe-express.

    Ceci pour continuer sur la lancée des inventions culinaires... (et pourtant j'ai du matos, mais quand on n'a pas les ingrédients bah on teste aussi....)

     

    Plein de bisous!!!

    Lucie

    19
    LaMaman
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 08:43

    Tarti-offe: peur de rien, dis donc...

    Bon tu dors encore là alors !!! 

    Bonne nuit. Bisous

    Et bon courage à LaDeuxième: journée chargée, on pense à toi !

    Gros bisous aussi.

    20
    Samedi 19 Novembre 2011 à 18:54

    Kvardek du : merci !

    21
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 14:18

    Génial !!! J'adore ta recette de raclette ! Il manque juste le saucisson ...

    Ca tient pas de place, ça ne demande pas d'être réchauffé. 

    Le règlement des cités U est vraiment trop stricte en ce qui concerne les plaques électriques.

    22
    Lundi 12 Décembre 2011 à 08:38

    Ah, mais j'aime pas le saucisson  (mea culpa, je suis difficile).

    Concernant le réglement des cités U, je pense que même s'il est contourné par un certain nombre d"étudiants (mais je ne saurais pas dire dans quelle proportion), il doit être un peu justifié (pour éviter les incendies p'têt dans les chambres ? on sait jamais, j'ai bien fait cramer un ticket de caisse sur ma plaque me concernant ) .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :