• Indécise, un tourteau à la main (attente et obsession)

    Hier, c'était réunion de pré-rentrée pour les Licence 3 BCPA, suivie du premier cours de biologie moléculaire (la suite de l'année dernière. Et zut).

    Cette semaine, pas de cours l'après midi pour Nanou.
    Tant mieux, ça lui laissera le temps de se ressaisir de la molesse permanente qui l'affecte depuis lundi (fort mal dormi la nuit, en cause un lever trop tardif et une sieste l'après-midi) et de ce rhume qui ne demande qu'à se réveiller au grand jour (si, il est là, dans la gorge, elle le sent...).
    Elle aurait bien révisé ses cours de biologie moléculaire de l'année dernière (le prof, avec un accent anglais tout à fait charmant qui n'en dissimule pas moins sa très grande exigence, nous a bien prévenus que si on n'avait pas toutes les bases de l'année dernière, on serait massacrés, laminés, bouzillés, écrasés, éliminés, tués, dévastés à l'examen - si, il a vraiment du utiliser tous les synonymes possibles d'un génocide plantage général annoncé dans sa matière). Mais n'ayant pas toutes ses affaires, c'est compromis. Heureusement qu'elle a le livre de biologie moléculaire à potasser au cas où. Ouf. Sauvée.

    Nanou est un peu paumée dans sa tête pour tout dire.
    Et se pose un peu trop de questions (elle essaie de bloquer son cerveau jusqu'au vendredi 13, mais c'est pas facile).

    Il restait 17 unités d'impression sur sa carte de la BU. Elle a imprimé ses 17 dernières unités ce matin. Ça tombait pile.
    Rechargera la carte d'ici la fin de semaine pour imprimer les cours de mardi à vendredi, la rechargera pas ? (vendredi 13...)

    Ce matin à cause de la grève, la BU n'a ouvert qu'à 10 h. On a donc poireauté. Vanille aussi. On a discuté avec Orangine, elle est au courant (vendredi 13...).
    Le dernier cours de vendredi se terminant à 12 h 20, et le résultat du tirage étant à 18 h, entre les deux, moi je fais quoi ?...

    Les groupes de TD/TP sont tombés. Personne que je connaisse dans son groupe (ni de nom, ni de tête) pour former un binôme de TP (avec une personne qui serait susceptible de maîtriser la situation, Nanou n'étant pas une as de la paillasse).
    Tout en sachant que, peut-être, Nanou ne sera même plus là la semaine prochaine (vendredi 13...). Mais ça, il paraît qu'il faut pas le dire. Donc, on le dit pas.

    Ce midi, elle est rentrée. Ayant envie d'autre chose que du riz ou des pâtes (elle s'en sera finalement lassée assez rapidement...), Nanou s'est mollement traînée jusqu'au minimarché (en fait, elle ne retrouve pas le truc entre "supermarché" et "épicerie") pour acheter crème fraîche (petit pot) et jambon (4 tranches). Pas en trop grande quantité (vendredi 13...).

    Et ooooh.
    Au détour d'un rayon.
    Révélation.

    Un tourteau fromagé.

    L'hésitation n'aura duré que quelques instants. Nanou prend le sachet et se dirige vers la caisse. Règle ses quatre euros et des poussières par carte (n'aime pas le liquide) (et n'a pas la monnaie très certainement) (faudrait penser à regarder, c'est vrai) (mais n'a pas envie) (a d'autres chats à castrer fouetter).

    Prend un chemin pas du tout logique pour rentrer chez elle (les voies de Nanou sont impénétrables. Des fois elle ne se comprend même pas). Oublie de poster sa lettre dans la boîte jaune (vendredi 13...).

    Nanou est donc rentrée chez elle (ah si : c'était tout droit en descendant du tram. C'était ça la logique). Son tourteau fromagé à la main, le traînant comme un enfant traînerait son doudou dégoulinant de salive et de morve pour se consoler. Mon tourteau fromager.

    (à la différence près que, non, Nanou n'est pas si petite que le tourteau traîne par terre. Et elle n'avait pas le pouce dans la bouche. Non mais).

    Nanou a englouti les trois quarts du tourteau en question, au cours de l'après-midi et de la soirée (paix à ton âme, pauvre touteau fromagé).

    « Le grand come back de la ratatouilleUn temps pour tout »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    ValJea
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 16:37

    Vendredi entre 12h20 et 18h, vas faire des photos-souvenirs quelque part dans la ville. Marcher, ça te fera du bien...

    Pour le rhume-familial-collectif, je vois de quoi il retourne ! J'y suis en ce moment.

    Je ne sais pas si j'arriverais à gérer avec autant de flegme (peut-être juste apparent) une attente pareille et ton billet est somme toute très drôle malgré l'enjeu.

    Bisous et...à vendredi 13 !

    2
    Laura:
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 20:51

    Je l'ai déjà dit, mais j'adore te lire ;)

    Et je comprend ton angoisse, ralala c'est terrible d'attendre... et de ne pas savoir quoi penser, envisager en attendant...

    Bon courage jusqu'à vendredi !

    3
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 21:45

    Le seul truc à ne pas faire vendredi aprèm, c'est de rester enfermée seule. Je me rappelle qu'en attendant les résultats de l'écrit de ce censuré de concours (pour savoir si on partirait à l'oral en passant par la case enfer, ou si c'était vacances trop tout de suite...), nous étions allées à 4 faire une course de bateau à la rame sur le lac du parc le plus proche du bahut. Va te balader, cherche une victime consentante pour t'accompagner et t'aider à te changer les idées, écume les pâtisseries (sans chien), ou fais le ménage à la BU... Vanille a dû laisser des poils !

    Bon courage, je croise les doigts.

    4
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 22:24

    @ux trois : merci !

    @ Thordruna : je n'ai malheureusement personne ici sous la main ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :