• J'y vais, j'y vais pas...

    Plantons le décor.

    Mercredi après-midi, dans un amphi (un vieux, un de ceux avec les sièges encore confortables et à l'assise matelassée mmhhhmhh...).
    Matière : Initiation à l'algorithme et aux outils informatiques usuels.
    Comme dans quasiment toutes les matières en amphi, il y a deux créneaux horaires pour chaque cours, car il faut répartir tous les étudiants qui sont trop nombreux pour être réunis dans un même amphi pour un cours unique.
    Donc, un cours est équivalent à 2 créneaux de cours en tout dans la semaine.
    Normalement, un créneau nous est attribué en fonction du groupe auquel on appartient. Seulement, il arrive (de plus en plus souvent au cours de l'année, il faut avouer :-P) qu'on décide de notre propre chef de se rendre au créneau de cours qui ne nous est pas destiné (au niveau du n° de groupe) pour éviter de devoir se rendre au créneau (qui nous était destiné mais) qui nous arrange le moins. Mais on suit le même cours.
    (vous suivez ?)
    Ce qui faisait qu'en géologie, au premier semestre, le cours du mercredi midi était bondé. Et celui du soir, je ne sais pas, vu que du coup, je n'y étais pas !

    Premier cours d'algorithme de la semaine cet après-midi.
    On décide, plutôt que de devoir débarquer pour le deuxième cours vendredi matin à 8 h, d'enchaîner avec le second cours d'algorithme (qui à l'origine, n'est pas destiné à nos groupes respectifs, vous l'avez compris, mais c'est pas grave).
    Comme ça, on aura le droit de dormir un peu , et ça m'évitera de me lever à 6 h et quelque (c'est toujours ça de pris ;-) !).

    Donc, on se quitte après le second cours tout contents...
    D'ailleurs, jusque là, tout s'était bien passé quand nous avions assisté à un autre amphi (notamment en géologie et en biologie végétale ; on déjeunait en vitesse entre deux cours, comme ça on rentrait plus tôt chez soi le soir pour travailler).

    Bon.
    Sauf que là, on s'installe, le professeur lance la diapo... euh, tiens, c'est un truc qu'on n'a pas vu ça ?... comment ça, c'est la diapo numéro soixante ? ah, mais il y a un problème là, on avait, à la fin du cours précédent, près d'une trentaine (au moins) de diapos de différence avec le monsieur !
    Donc, on a suivi un cours (qu'on a réussi à comprendre, ouf !), mais on a un léger "trou" dans nos notes entre le premier cours qu'on a suivi et le second.

    Une solution consisterait à se rendre à son cours "habituel" (comprendre, celui avec le bon créneau), mais bon...

    Donc, là, je me tâte. Savoir si j'y vais ou si j'y vais pas. Si j'y vais (mais je risque de dormir pendant une bonne heure une fois que la partie du cours manquée sera notée, et me lever à 6 h et quelques poussières), ou si j'emprunte les notes de quelqu'un d'autre...

    D'ailleurs j'ai reçu un SMS de quelqu'un d'autre qui se tâte...

    - Tu tentes l'algo demain matin ?

    - (moi) Je me tâte...
    - (moi) Tu y vas toi ?

    - Je sais pas ! Je serais tentée !

    J'ai comme dans l'idée que ça va se finir avec une espèce de de deal "J'y vais si toi t'y vas" .

    « Les bons conseils du prof de MTULa devinette du jour. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 20:14

    Perso, je n'aime pas trop l'expression qui dit: "dans le doute, abstiens-toi!". je pense à l'inverse qu'on, pourrait dire comme dans Madagascar: "Pourquoi s'abstenir?????"

    Faire en fonction de l'autre n'est peut-être pas la solution non plus...Et puis si tu y vas, l'autre vient, non? Peut-être que tu lui rends service quelque part!!! Pas besoin de récupérer les notes chez quelqu'un d'autre...

    Bonne soirée. Bisous

    2
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 20:15

    Euh....là, c'est LaMaman qui écrivait !!!

    3
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 20:38

    Ah mais, j'ai pas vu ce commentaire que je n'ai pas écrit !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :