• Le coq en pâte

    Note : le gras ici désigne une accentuation orale volontaire de mon interlocutrice.

     

    Au téléphone, une femme avec un phrasé et une articulation très "précieux" me fait part de son inquiétude par rapport au fait que son coq... a « la crête pâle », de même que « la chose en dessous de son bec, sa barbiche là... ».

    Moi : ? (c'est possible ça ?)
    Bon : pourquoi pas.

    A la toute fin de notre conversation, la voici qui me sort :

    « Ce n'est pas un coq pour manger vous voyez.
    C'est un coq, pour le plaisir, vous comprenez »

    ...

    « Nous nous sommes pris d'affection pour lui. Je l'appelle d'ailleurs 'Mon gros Coco' »

    Hum, hum.

     

    Après les poules de luxe, les coq de plaisir... Je ne veux absolument pas savoir ce qu'elle fait avec son coq he...

    « Urgence vitaleSaint Malo, 5 septembre 2015 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :