• Enfin, un grand titre ^^ !

    J'utilise pour clarifier certains cours des ressources sur internet. Grâce à notre ami à tous (j'ai nommé Sir Google), il m'arrive souvent de tomber sur des sites drôlement bien faits.

    Parce que c'est trop le bazar dans mes favoris, j'ai donc utilisé ce site recommandé par Isableue, nommé Pearltrees.
    Le but : collecter ses "perles" (bonnes adresses), et organiser au sein de dossiers thématiques (les pearltrees), pour les partager (et dans certains cas, créer des équipes pour remplir les pearltrees à plusieurs).

    Voici donc une liste qui, qui sait, pourra en aider d'autres :)

    (plutôt pour étudiants axés dans la bio, pas trop les maths...)

    Cliquez sur les liens pour les ouvrir ; et sur les dossiers pour décourvrir les perles qui sont dedans :)

    Sciences - Fac et Algorithme / Génétique / Géologie / Chimie / Biochimie / Biologie cellulaire dans Anne J (.anne.)

    Et pour voir le pearltree racine, le mien : http://www.pearltrees.com/#/N-fa=4124348&N-u=1_497835&N-p=32897866&N-s=1_4124348&N-f=1_4124348

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Ou comment épater la galerie avec rien du tout .

    Algo, Facebook, insectes et fusées.
    Le top 10 des raisons de quitter Facebook
    (c'est en anglais, mais si, courage !)

    A la place de nos cours d'algo, on a désormais des conférences (comme en géologie au premier semestre).

    On a eu les thèmes et dernièrement, les "algorithmes distribués", "les algorithmes gloutons" (ne me demandez pas d'expliquer trop hein...).

    Bon, clairement, c'est loin d'être passionnant, donc, on se console comme on peut. Consolation "agréable" on va dire pour les deux conférences citées : le prof est vraiment bien fichu (oui-oui !).
    Mais vraiment quoi, jeune, dynamique, cool, sûr de lui quand il s'exprime, blond aux cheveux bouclés qui lui reviennent par dessus ses lunettes, *chemise*, et en sortant du premier amphi, j'ai percuté : il me fait penser à Sherlock (d'où mon : !).

    Mais j'ai cassé les illusions de tout le monde (enfin, de toutes les filles) : laissez tomber, il est marié (enfin... ça veut rien dire non plus ...) et il a un gosse au moins depuis trois ans (ha --').
    Comment je sais ?... ben, les CV en ligne, c'est bien pratique, qui plus est quand c'est consultable par tous ;-).
    ET, il a plus de 30 ans (enfin, maître de conférences à 31 ans, c'est pas mal non plus hein ? ça compte au moins autant que le physique - et il est fluent en anglais !).
    Donc, là, c'était définitif, leurs fantasmes étaient brisés .

    Euuuuuh, c'était pour dire quoi au fait ce billet ? Ah oui ! Pour en revenir aux conf, on en a eu une autre, un peu avant, sur les réseaux sociaux.
    Bon, il s'agissait d'un autre prof, mais au moins, c'était intéressant. Et il n'arrêtait pas de citer Wikipédia en exemple je crois (enfin, je me souviens plus trop, sauf le "Il kiffe trop wikipédia " de ma voisine).

    Parfois y'a des votes, et quand les profs posent des questions sur les réseaux sociaux ;-). Du style "Qui n'est pas sur Facebook ?". Ils ne sont pas bêtes, ils posent cette question précisément parce que s'ils demandaient "Qui est sur Facebook ?", les "non-facebbok" de l'amphi seraient invisibles ;-).

    Donc, ils posent la question "Qui n'est pas sur Facebook ?". Prof-pas-mal aussi l'a posée.
    Et là, quand tu lèves la main, pauvre petite irréductible que tu es, tu te sens très seule (ben non, même pas peur !).

    Enfin, quand même ! Sur une centaine de personnes (au pif, hein, parce ce le nombre, c'est comme l'âge des gens, je sais pas jauger ), bah, on était 6 ou 7 au dernier amphi à lever la main. (quand tu lèves la main, tu regardes même autour de toi pour vraiment

    savoir si t'es pas tout seul...)

    Prof-pas-mal : « tiens, c'est un bon cru, 6 ou 7, c'est pas mal, j'en avais pas autant dans l'autre amphi ! »

    Et grosso modo, il a dit qu'on avait raison de pas être sur Facebook . Personnellement, je m'en doutais plus ou moins, mais...

    « ... D'ailleurs, Facebook ne repose sur rien, c'est du vide. Alors que la plupart des entreprises cotées [en bourse] reposent sur la prestation de services, ou du moins une quelconque production. Ce qui nous fait désormais entrer dans ceci : plus une entreprise est chère, plus c'est lié à son intérêt [...données ?] et non pas à ce qu'elle produit [matériellement parlant]. »
    De plus, le grand gagnant, ce n'est pas l'utilisateur (lui c'est le gros PIGEON !)(et là, je perds les trois quarts de mon lectorat... tant pis, j'assume !) mais c'est Facebook (enfin, non... Mark Zuckerberg ) car « en signant les conditions d'utilisation de Facebook, vous acceptez que Facebook conserve toutes vos photos, y compris pour un usage commercial. »
    Vous imaginez votre tronche sur la plage sur un panneau en 4 par 3 en pleine ville ?
    « Même lorsque vous pensez supprimer une photo de Facebook, Facebook se contente seulement de ne pas rendre l'adresse de la photo accessible, mais elle reste stockée dans ses serveurs malgré vous. »

    Je savais que j'avais raison de ne pas y être !

    Bon, maintenant qu'on a parlé de facebook, suivant !

    Les insectes

    Alors, toujours dans le souci d'interagir avec minimum dans l'amphi avec les étudiants, et pour conclure sur une note un peu "culturelle" mais toujours dans la veine informatique, prof-pas-mal nous a demandé si on savait quelle était l'origine du mot "bug".

    Je veux mon neveu ! On n'était que deux à avoir levé la main (moi qui pensais que c'était connu comme histoire ...) et c'est moi qui ai eu la parole, nananèreuh :p. Donc "bug", ça vient du fait que le premier 'bug' a eu lieu a cause d'un insecte qui s'était coincé dans un ordinateur (quelle mort atroce certainement...). Enfin, plus précisément dans l'ampoule d'un calculateur (à cette époque, on parlait de calculateurs).

    Algo, Facebook, insectes et fusées.
    (cliquez, sinon vous ne verrez rien)

    Et ensuite, il nous a demandé ce qui était arrivé au vol 501 de la fusée Ariane V.

    J'ai relevé la main, mais là, je crois que cette fois-ci j'étais toute seule... « Elle a explosé en plein vol juste après son décollage à cause d'un problème informatique !»
    Bonne réponse, (j'aurais du jouer à Questions pour un champion ce jour-là, j'aurais été invincible) et confirmation par le prof, qui a conclu que ça avait été le bug le plus cher de l'histoire.
    Tout ça parce qu'on avait recollé dans Ariane V un calculateur de sa prédécesseure Ariane IV. Mis à part qu'Ariane V avait besoin d'effectuer beaucoup beaucoup plus de calculs qu'Ariane IV, donc, que la performance de l'informatique installé était nettement insuffisante, cela ayant entraîné une saturation du matériel informatique de la fusée... ça aurait pu marcher. Une belle explosion de plus de 370 millions de dollars !

    Voilà, et je n'ai pas bien compris pourquoi, mais j'ai grandement impressionné mes camarades, ce qui leur a fait dire que j'étais « totalement à fond » dans ce cours d'algo (il n'en manquerait plus qu'une pour qu'elles me prennent pour une geek...) .

    Et voilà, c'est le billet comment concilier algorithme, facebook, insectes et fusées (rien n'est impossible je vous dis !) !

    La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Vive Bic (et ldlc, même si les far

    Recharges reçues !

    Vive Bic (et ldlc, même si les farVive Bic (et ldlc, même si les far
    (mais où vais-je mettre mes cartouches d'encre désormais ? c'était leur boîte !)

    Même si, bon, à 20 € de recharges (pour 32 recharges), ils auraient pu faire les frais de port gratuits .

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • - J'apprends l'anglais avec George Clooney

    Nan mais je vous jure .
    Bon, l'autre jour, je regardais cette vidéo, et j'ai pigé 3 phrases successives en anglais du premier coup. (a day i'll be a bilingual ). Wouh !

    - Les militaires ne savent pas que l'école n'est pas obligatoire

    Enfin, du moins, ceux que j'ai rencontrés, lors de ma journée d'appel.
    Entourée de quelques jeunes (je ne m'étendrai pas là dessus, je ne m'étendrai pas là-dessus... ceux que j'ai rencontrés étaient assez consternants loupé). alors qu'on devait faire un listing des droits et des devoirs (ce fut plus laborieux qu'on ne le pense, figurez-vous !) des citoyens, ce fut le tour au « qu'est-ce qui rassemble les français » (à part la nationalité, j'ai parfois l'impression que rien ne me rapprochait de ceux qui étaient assis à côté de moi... si, j'avais l'impression qu'on était sur des planètes différentes), on a eu le droit à la fameuse « école obligatoire » .

    Une jeune, frêle, petite et innocente main s'est levée dans l'assemblée (→ la mieeeenne ←).
    Désolée mon vieux, l'école n'est pas obligatoire, j'en sais quelque chose ! 1882, obligation d'instruction, mais pas de l'école obligatoire !

    « d'accord, l'instruction obligatoire depuis Jules Ferry, et euh, l'école obligatoire, c'est depuis quand alors ? »
    Bah t'en démords coco hein ! « Depuis jamais ! » (grâce à moi, ce militaire prendra sa retraite définitive moins bête !). Le tout dans la joie et l’allégresse, youhou .

    Grosso modo, pendant cette journée, j'ai appris que → pas d'armée = la zizanie = le monde n'est qu'un grand danger (mais qu'est ce que je fais là alors ? dans ce cas, faire des enfants est plus qu'égoïste en plus) = vous pouvez mourir à tout instant = votre pot de fleurs sous lequel vous avez mis votre clé à côté du paillasson va vous agresser et vous égorger demain matin quand vous sortirez, méfiez-vous !

    - les gens pensent que quand vous mangez tout seul au R.U.

         - c'est soit que vous êtes malheureux, et/ou que personne n'a voulu de vous et/ou que vous vous auto-isolez (oui) parce que vous pensez que vous êtes mal aimé (non).

    - la moyenne au contrôle raté (raté de manière ultra-collective dois-je préciser) de chimie est de 5,68 avant le rehaussement de barème (notre impression a bien été confirmé : ça a été une catastrophe. Et, je n'ai pas été la seule à pleurer de rage en rentrant chez moi, figurez-vous !).

    Et on est le meilleur des groupes de chimie avec 5,9 de moyenne.
    Après le réhaussement du barème, je suis magistralement passée de 6,25 à 7,7 ... sur 20. (ce CC nous restera tous en travers de la gorge )
    Et encore, je dois être augmentée (le prof m'a barré un résultat qui s'est avéré n'être pas totalement faux)

    - les étudiants n'aiment pas les calculatrices collège.

    En effet, on arrête pas de faire des erreurs avec depuis qu'on a été rétrogradés au niveau du matos. Quand on veut taper un nombre à 4 chiffres, il est courant que sans s'en rendre compte, on n'en ait écrit que 3 --'.

    - je n'aime plus les TP de biologie végétale.

    Heureusement, c'est le dernier demain. On étudie les mousses et les fougères. C'est l'éclate totale . (mais siiiiiiiieuuuuuh !)

    - les profs me saluent quand ils me croisent (du moins, mes profs).

    Ce fut le cas du prof de maths du premier semestre (enfin, il peut quand même se souvenir de ses élèves... sur 36, l'effectif est descendu jusqu'à 10 en cours !) et du prof de biologie animale (celui des algues ) dont les cours viennent de s'achever ().

    - j'aime la biochimie

    En même temps, tant mieux, c'est un peu l'intitulé de ma licence ...

    - j'ai une armée de classeurs chez moi.
    Quand on n'a pas le moral, certaines vont s'acheter des vêtements. Moi, je suis triste-utile : un classeur c'est pratique pour ranger ses cours (en plus, j'ai besoin d'en recopier de moins en moins parce que je les note de mieux en mieux )

    Un de ces quatre je vous ferai un billet avec de l'algorithme, Facebook, des insectes et des fusées (tout ça dans le même billet ).

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Monsieur BIC, j'implore votre clémence !!!

    Je cherche désespérement à acheter ceci :

    Monsieur BIC, j'implore votre clémence !!!

    Ce sont des recharges pour stylo bic 4 couleurs.

    Sauf que ça se trouve absolument nulle part.

    C'est dingue.

    Pas chez Auchan, d'accord, mais même pas chez TopOffice.

    Je suis quand même allée en centre ville, pour aller dans une papeterie (oui !) paumée (ok, elle quand même à côté de la cathédrale...), parce que leur catalogue en ligne avait la référence de ces fameuses recharges.
    Mais non, ils n'en ont pas en stock, parce que « ça coûte presque aussi cher qu'un stylo ».

    Je m'en fiche moi, je veux une rechaaaaaaarge !!! ouiiiiiiin !

    Je vais quand même pas être obligée d'aller en chercher directement à la fabrique non ?

     

    P.S. : si quelqu'un a un tuyau...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    11 commentaires
  • Pouce vers le haut

    Moi et les TP, c'est pas le grand amour (l'habitude n'est pas hyper rapide à venir, comparé à d'autres...).

    Pour situer, c'est un peu LE truc qui m'a fait baisser ma moyenne dans à peu près toutes les matières qui ont des TP (c'est ballot, hein ?).
    D'ailleurs, je sais pas bien ce qui s'est passé, mais au début du second semestre j'ai un peu réitéré comme au premier : commencer en dessous de la moyenne (en BA) pour remonter un peu.
    Enfin, un peu, éhé, heureusement (éh, p'têt que je prends l'coup d'main !), la remontée est un peu plus rapide lors de ce semestre.

    La semaine dernière, sur un TP de biologie végétale que j'étais censée avoir un peu râté, j'ai attaqué avec 13.
    (qui est une note tout à fait honorable pour un TP, surtout noté par ce prof (qui est fort fort méchant en tant que prof au moins, malgré son air a priori sympathique) et c'est LA meilleure note de TP que j'avais obtenue jusque là.

    Aujourd'hui, c'était biologie animale. On s'est trop amusés, non seulement il n'y avait pas de contrôle, le TP n'était pas noté, mais on devait observer et dessiner squelettes (enfin crânes, c'était défilé de crânes en folie !), dentitions et , et donner formule vertébrales de quelques mammifères).
    Et, le clou, j'ai obtenu 14 au compte rendu de la séance précédente !
    (béni soit le poussin sacrifié...).
    15/20 pour le TP, 6,5/10 pour la dissection, moyenne, 14.
    (disons, que, pour la dissection, j'avais un petit souci de décolement des organes, il restait trop de mésentère - mais, j'ai réussi à camoufler une extrémité d'intestin qui euh, visiblement, n'avait pas à se balader toute seule avec son bout à l'air )(oui, je sais pas bien ce qui s'est passé... )(j'ai peut-être coupé un truc qu'il fallait pas)(j'avais bien dit à la dame qu'on avait peur de couper un truc qu'il fallait pas et que c'était pas clair...)(mais, le prof qui a noté la dissection n'y a vu que du feu, alors que j'avais juste recollé l'intestin dans le bide bien au milieu et à l'intérieur du système digestif de l'animal).

    C'est bien, les notes, ça monte quand même en TP !
    En attendant, pour le TP, j'vous offre à boire ! () un bouillon de poule ?


    (merci poussin...)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique