• Présentation générale (2)

    Un âne ← Ça, c'est moi. Vous ne me croyez pas ?

    Bon, une petite présentation un peu plus approfondie s'impose, pour d'éventuels (mais oui, y'en aura) futurs lecteurs :)

    Dans le billet précédent, j'avais écrit "Je m'appelle Anne, j'ai 16 ans et je viens de décrocher mon bac scientifique".
    Si cela ne vous suffit pas, passons au portrait chinois : sachez que si j'étais un plat cuisiné, je serais une barquette de lasagnes (oui, c'est profond...), et un animal, un loup (oki, avec un appareil dentaire...) :)).

    Ah. Ça ne vous suffit pas ?
    Mais pourquoi suis-je là ? Que fais-je ? Dans quelle étagère ? Dans quelle état j'erre ?

    Hum. Bon, bon...

    Ma passion, c'est les chevaux ; ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien ; mais d'aussi loin que je m'en souvienne, ce sont ms animaux favoris :).
    J'ai bien entendu d'autres centres d'intérêt : dans le désordre, l'architecture, les langues étrangères (OK, c'est suicidaire), et les cultures étrangères, la médecine, j'apprécie énormément les musées (mais un conseil : ne visitez jamais un musée avec moi, ça prendrait des plombes), les musiques du monde (mais pas que).
    Côté petit écran, j'aime les films comiques avec Louis de Funès, Lino Ventura (et j'assume), les comédies musicales américaines des années 50-60 (Chantons sous la pluie...), ainsi que les Hitchcock (pour l'instant, mon préféré c'est Pas de printemps pour Marnie), et certaines séries culte comme Dr Quinn, femme médecin (j'ai du les voir 3 ou 4 fois déjà, si ce n'est plus...) et Daktari (finalement, si c'était de là ue m'est venue l'idée que je serais véto un jour ?), Hercule Poirot...
    J'aimais beaucoup la lecture jusqu'au passage de mon bac français (j'ai fait une légère overdose de bouquins cette année-là...), mais je dois avouer que ce passe-temps (que je n'ai pas totalement abandonné pour autant) a été détrôné par internet, avec ma participation au projet Wikipédia (mais ne vous y fiez pas, je me contente de petites modifs à de rares exceptions : ortho, typo, mise en forme...) et à la consultation de divers sites :)

    Ouh, là, c'est déjà ssez long ce qu j'ai écrit ! Passons donc à mon expérience d'école à la maison, que j'ai pratiqué pendant une dizaine d'années :).

    Après des années de maternelle, disons, pas super "glop-glop" (je ne développerai pas plus), j'ai commencé par suivre des cours par correspondance (CPC) à partir du CP. Ma soeur en suivait déjà depuis une année et l'expérience était concluante.
    J'ai interrompu les CPC en Seconde. Entre-temps, j'ai obtenu mon brevet en "candidat libre" - c'est comme ça qu'on appelle ceux qui se présentent aux examens sans être inscrits dans un établissement en présentiel ;)

    En Première S, j'ai basculé en "mode IEF" (IEF = instruction en famille, terme juridique désignant l'instruction donée sans recours à des CPC) par lequel j'ai préparé les épreuves anticipées de français du bac. 
    J'ai ensuite travaillé par "homeschooling", c'est-à-dire en étudiant sur des livres scolaires et en m'entraînant sur des manuels dédiés (avec l'aide de Maman pour quelques points dans des matières non-scientifiques, et Papa pour quelques points en physique).
    J'ai obtenu mon bac lors de la session 2011 (la même session qui restera dans les mémoires pour "fuites massives du bac S" : chouette non ?).

    Étant donné que je n'ai pas de dossier scolaire (instruction hors école oblige), je ne peux pas accéder (ou difficilement, en postulant moi-même en particulier) aux fameuses (fumeuses ?) "classes prépas" (CPGE = classes préparatoires aux Grandes Écoles, dont font partie les "ENV", Écoles nationales vétérinaires).
    J'aurai pu pour cela réintégrer le lycée pour m'en constituer un, mais je ne l'ai pas souhaité pour plusieurs raisons.

    Je passe donc par la case université, en licence de Biologie-Biochimie.
    En effet, certaines facultés en France proposent à certains de leurs étudiants sélectionnés sur dossier un cursus de cours supplémentaires qui prépare au concours B des écoles vétérinaires lors de la deuxième année de licence ; c'est ce que je tente :).
    Moins de places à l'échelle nationale certes (40 / an), mais pour se consoler, un pourcentage de réussite un peu plus élevé que par le chemin prépas (il me semble 20 % contre 10 %).

    Voilà pour moi !

    Parallèlement, deuxième d'une fratrie de 4, j'ai une grande sœur qui fait de l'archéologie et de l'histoire son métier (elle es en doctorat), une petite sœur qui veut faire je ne sais pas trop quoi (parce que c'est un secret, et chuis pas au courant...), et un petit frère qui veut être pilote d'avion-archéologue (mais il n'a encore que 8 ans, il est autiste - et accessoirement, trop choupinou).

    Tous sont passés (ou passent) par l'école à la maison, choix familial pris en concertation avec les enfants chaque année.
    On peut d'ailleurs tout à fait réintégrer l'école dès qu'on veut, c'est clair et net, même si aucun de nous n'a demandé cette option encore !
    (tout ça pour dire que non, ce n'est pas de la séquestration de petits enfants de la part de leurs parents ;) !)

    Voilà ;)

    « Bienvenue - Première présentationInscriptions »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Août 2011 à 13:21

    eh bien quel parcours ! j'espere que tu réussiras à être vétérinaire (le métier rêvé de ma soeur) bon courage pour la suite bises

    2
    Mercredi 3 Août 2011 à 09:26

    Merci beaucoup  !

    3
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 16:55

    Moi aussi je suis une passionnée de chevaux !!! Et j'aimerais bien être ostéopathe équin. Mais je ne sais pas trop quelles études je dois faire pour ça.

    4
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 10:34

    Tu sais, il existe tout plein de sites sur lequels tu peux aller, type onisep ou l'étudiant ; pour débuter ses recherches, il y a plein de bonnes infos ;-) !
    De mémoire, si l'ostéopathe (« pour humains ») est bien reconnu, ce n'est pas le cas de l'ostéopathe pour animaux (qu'il soit équin ou canin) qui n'est pas une profession reconnue en France ni en Europe.
    Cependant, on peut intégrer une école spécialisée en ostéo animale après le bac, et ça se passe alors l'étranger (Suisse ou Royaume-Uni, il y a des écoles là-bas).
    Sinon, tu peux devenir ostéo pour humains, et ensuite suivre une formation pour acquérir ce qu'il est nécessaire de savoir chez les chevaux...

    5
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 11:08

    Merci pour ces infos. Je vais aller me documenter sur mon ami Google ^^

    6
    quelqu'un
    Lundi 1er Juillet 2013 à 16:02

    Pour Anne : Est ce que tu monte à cheval ? :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :