• Rattrapage / Les épisodes que vous avez loupés # 3 Le concert

    Oui, moi, Anne, qui abhorre la musique classique (surtout quand on me l'impose en boucle sur un CD), me suis rendue... à un concert... de musique classique. En plus, c'était le soir, avec une sortie tard (et moi, rentrer tard, heu heu, ça veut dire après neuf heures et demi du soir, et ça m'est arrivé   trois fois depuis que je suis à la fac. Autrement dit, rentrer tard chez moi, jamais sous aucun prétexte).

    (nous ne sommes plus à un paradoxe près)

    Mais bon.

    1) C'était gratuit (alors bon...)
    2) Il y avait deux places (même si ça a été galère de trouver quelqu'un pour m'accompagner - vous avez vu, les gens détestent tellement ma compagnie sont tellement occupés à réviser la chimie que ce fut difficile de trouver une personne qui consente à se libérer ce soir là pour aller à un concert avec moi ;-) )
    3) Il y avait cocktail (jus de fruit, on pensait qu'ils offraient un petit peu de nourriture, et que du coup, je n'aurais pas à me faire à manger le soir... rapé. On a fini au Quick, où la nourriture était affreuse).
    4) Il y avait une visite de la salle et des coulisses.
    5) Il y avait une rencontre avec un musicien (3 + 4 + 5 = avant le concert).
    6) Sans ça, je n'aurais certainement jamais mis les pieds à un concert de musique classique de ma vie (donc, si c'est gratos, autant y mettre les pied, ne serait-ce qu'une fois).

    Résultat des courses :

    1) Je n'ai pas déboursé un centime (sauf pour la nourriture), ce qui n'est pas négligeable.
    2) L'amie qui m'a accompagnée était plus que ravie d'être venue, puisqu'elle adore la musique classique (chose que j'ignorais jusqu'à ce qu'on me suggère son nom trois jours avant).
    3) -
    4) La salle est trèèèès grande, et c'est trèèèès impressionnant depuis la scène. Si j'avais su, je n'aurais pas hésité un seul instant à amener mon appareil photo !
    5) Le musicien était marrant. Les encadrantes du Crous très sympa.
    6) Finalement, j'ai bien aimé. Pas au point de me faire passer des CD en boucle chez moi, mais certains morceaux très connus que j'apprécie ont été joués.

    On a commencé par ça :

    Et ça, j'adore, on a vraiment l'impression d'être à la cour de Louis XIV, de faire un saut dans le temps, de pénétrer à l'intérieur de la galerie des glaces, et en même temps, à l'intérieur du concert.

    Mais je crois que j'ai surtout été impressionnée par les 50 musiciens présents ce soir là. Ce qui m'a le plus épatée, ce n'est pas tant la musique en elle-même, c'est d'imaginer le travail de ces musiciens (que pour x raisons on dit « amateurs », mais dont c'est le métier à plein temps), et de voir sous nos yeux, le passage d'un effort individuel, celui du musicien, à un résultat collectif, à l'échelle de l'orchestre, pour obtenir des morceaux très complexes. (je sais, c'est mal exprimé, mais il est tard, et l'idée y est).
    Et le "chef d'orchestre" était particulièrement tordant à voir, à gesticuler dans tous les sens ^^' (le musicien nous avait prévenus... c'est un style !).

    Moralité : nous avons décidé d'y retourner !
    (même si pour le moment, c'est plus la musique de chambre qui nous brancherait)

    L'Orchestre national régional propose en effet des concerts à prix étudiants (16 programmes par an, à 3 € le concert, dans la limite des places restantes, achat des billets le soir même).

    « Rattrapage / Les épisodes que vous avez loupés #2 Les joies de la chimie (turlupinations inside)Article sur l'école à la maison : une psy totalement à côté de la plaque, un ramassis d'inepties »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    ValJea
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 10:41

    Vraiment contente que vous ayiez apprécié! Je crois que Théophile t'y aurais bien accompagnée (avec ses bouhons d'oreilles!).

    Bon dimanche

    2
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 16:44

    La musique sur un CD a peu de chose à voir avec celle que nous pouvons entendre dans une salle de concert. Non seulement celle-ci permet d'apprécier le travail des musiciens, mais les sons diffèrent, plus nuancés, clairs. On distingue mieux chaque instrument. C'est le meilleur moyen d'apprécier la musique classique.

    3
    nassima65
    Samedi 8 Décembre 2012 à 11:40

    moi je serais bien venue avec toi

    je ne sais pas si tu le sais mais dans le temps (expression bien commode quand on ne sait pas quandet qu'on n'a pas trop envie de "googliser" la question) le chef d'orchestre ne se servait pas d'une baguette légère mais d'un lourd bâton pour diriger l'orchestre. ainsi Jean Baptiste Lully (1632-1687) dirigeait un orchestre lorsqu'en rage contre ses musiciens il voulut frapper le sol mais blessa malencontreusement son pied. il mourut des suites d'une gangrène quelques jours plus tard.

    et moi qui croyait que ce métier n'était pas dangereux

     

    source de l'information : l'émission "2000 ans d'histoire" diffusée sur France Culture à partir de 2002, et  téléchargée (avant la loi Hadopi); et qui  me sert de somnifère chaque soir via mon MP3 . mon rêve, c'est de me cultiver en dormant. je peux te dire tout de suite que mon rêve tarde à se réaliser

    4
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 18:31

    En googlelisant, j'ai appris qu'on appelait ça un bâton de direction ^^ !

    Mais le chef d'orchestre qu'on a vu n'avait pas de baguette !
    Pendant la présentation, avant le concert, on nous a dit que la main droite servait à indiquer le rythme, tandis que la main gauche servait à indiquer la "force" de la musique :).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :