• Cathédrale Notre-Dame de Paris

    Tour Eiffel

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • #1 : j'ai acheté mon billet d'avion pour repartir fin août
    (pour m'aider à surmonter le fait que je revienne en train)

    #2 : j'ai vu mon premier prolapsus rectal
    (sur un chaton)

    #3 : je prépare une journée de marche à Paris
    (et je cherche une carte)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • La minute voyage

    Je suis partie.

    La minute voyage

    Je suis repartie.

    Et je rerepartirai.

    J'étais avec des gens gentils, dans un coin gentil, il a fait un temps gentil, on a fait des choses gentilles.

    (Et j'ai vu des vrais pottocks La minute voyage)

    Baptême de l'air à l'aller : j'avoue qu'une fois n'est pas coutume, en voyant tout ça de haut (parce qu'à première vue je suis snob et hautaine dixit mon Orangette), j'étais plutôt fière de la technologie de mon espèce (un jour on pourra voler comme des oiseaux) même si sa taille était alors équivalente à celle d'une puce.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Nous sommes le 4/8/16.

    N'est-ce pas joli ?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Au programme ce soir #12

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • (enfin non, il ne faut pas dire petit sinon il va se fâcher...)

    Vacances venues, je passe actuellement un peu de temps à la clinique vétérinaire.

    Au programme de cet après-midi, figurait une amputation de patte postérieure de chat, cas référé d'une autre clinique de la région. Chat probablement frappé par une voiture, et dont « la patte ne tient plus que par un nerf » et autres descriptions assez dégoûtantes.

    (ma première amputation {{petits cœurs}} ! c'était trop cool à voir {{petits cœurs bis}})

    Bref, n'ayant pas pu voir l'état de la patte avant la chirurgie, et en grande amatrice de choses dégueulasses  avide de curiosité (purement scientifique), j'ai donc récupéré la patte après l'amputation pour y constater les dégâts de plus près, avant de procéder à son élimination de manière « réglementaire ».

    Revenue à la maison, mon petit frère me demande ce que j'ai vu dans ma journée. Je lui réponds « J'ai joué avec une patte de chat amputée ! » (#j'aimelesphraseschoc). Il me fait : « Chouette, tu l'as gardée ? » ce à quoi je réponds « Non, je l'ai mise au congélateur. »
    Ni une ni deux, le voilà qui, plein d'espoir, se dirige vers le congélateur de la cuisine... avant que je ne l'arrête : « Non, mais, le congélateur de la clinique ! ». Déception.

     

    Brave petit.
    C'est bien le frère de sa sœur.
    Il ira loin si les petits cochons le mangent pas.

     

    Un brave petit

    Mais je lui ai montré la photo et il a beaucoup aimé {{fière de son frère}}.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique