• ...qu'un non-sco c'est pas si courant ().

    (« non-sco » est le diminutif de « non-scolarisé » ou  « non-scolarisant » ; j'englobe par là les enfants qui reçoivent une instruction hors d'une école, que ce soit par des cours par correspondance, ou sans recours à ceux-ci)

    Bon, en même temps, on le savait : il y a en France entre 2 000 et 3 000 enfants de 6 à 16 ans instruits en famille, et à peu près 45 000 enfants instruits à distance (Cned inclus). Ça ne pèse pas bien lourd (en même temps, on s'en fiche !) face aux centaines de milliers de jeunes scolarisés (« sco ») ;-).

    Donc, ce que je disais, c'est que parfois, être non-sco, ça fait « son petit effet » on va dire :-).

    Déjà, quand on débarque en pleine période d'école à la bibliothèque un mardi après-midi par exemple, on a le droit à l'inévitable question « Bah alors, y'a pas école aujourd'hui ? ». Donc, on est un peu obligés de s'expliquer ... Idem pour d'autres occasions. Quand on se retrouve à 3 enfants à la boulangerie (La boulangère en parlant de la fratrie : « Ah, ils sont tous là alors... - Non, il manque la plus grande - Ah, (à nous) et vous êtes en quelle classe alors ? - (...) »), à la poste (quand on allait poster nos devoirs en pleine journée un jour de semaine ^^)...

    C'est assez drôle, car grâce à cette particularité, on reste finalement comme « gravés » dans les esprits des gens qui sont au courant (et qu'on ne voit pourtant que de temps en temps pour une partie).
    Rien à voir avec une quelconque reconnaissance qu'on attendrait hein (ça, on s'en fiche royalement ^^ !), c'est juste que ces personnes sont d'autant plus curieuses de savoir comment ça se passe pour nous depuis la fois d'avant (et ça fait plaisir ^^).

    Samedi matin, je suis allée chez le médecin (que je ne vois qu'environ deux fois par an pour un truc de routine), qui s'est souvenue au bout de cinq secondes que je n'allais pas à l'école (enfin, plus exactement, qu'on n'allait pas à l'école, et que j'ai un petit frère qui a un nom spécial !).
    Bon, le truc que je n'ai pas compris « Alors, tu as eu une mention, comme tout le monde dans ta famille ? », alors qu'à aucun moment, on n'avait parlé de mention dans la famille (Oo)... Mais bon, j'ai quand même eu le droit aux félicitations ;-).
    On a aussi parlé de mes futures études, mon médecin connait une jeune fille qui est allée faire ses études vétérinaires en Belgique (j'expliquerai plus tard ;-) ).

    Mais le plus étonnant, c'est avant-hier (toujours samedi) à la pharmacie.
    Bon, déjà, ces pharmaciens-là sont adorables . Si d'abord : toujours le sourire, aimables, itou itou... Habillés tout droit comme s'ils sortaient d'un film tiré d'un roman d'Agatha Christie, avec derrière leur "comptoir", les deux murs qui sont couverts d'étagères en bois, sur lesquelles sont posés des pots d'herboriste bleus plus ou moins remplis, de style presque apothicaire. Le tout surmonté de boiseries (siiii m'sieurs 'dames ! c'est beauuuuu ! moi j'adore).
    Un jour, pour être aimable, la pharmacienne nous avait demandé pour quand c'était les vacances (ou la rentrée, j'sais plus...). Sauf que les dates des vacances et de la rentrée, c'est presque de l'inconnu pour nous ! Du coup, lorsque les pharmaciens ont appris notre école à la maison / non-scolarisation (il y a quand même... plus de trois ans je dirais), on est restées près de trois quart d'heure dans la boutique à discuter avec eux ce jour-là (mais la conversation avait aussi dérivé sur la ville, son château, et l'archéologie - le pharmacien s'y intéresse beaucoup, et ma grande soeur est (presque) archéologue).

    On ne les voit pourtant pas souvent ces deux personnes, on ne les connaît même pas trop, et ils doivent en voir défiler du monde dans leur boutique en plus...
    Avant-hier donc, ça faisait quand même un bail qu'on n'était pas venues. Mais, on a quand même eu le droit de leur part à « Oh mais oui bien sûr, je me souviens ! (à Maman) C'est vous qui faites l'école à vos enfants, c'est ça ? » Oui, c'est nous  !
    Du coup, on a eu le droit de raconter à nouveau les dernières nouvelles : mon bac, mes études, les deux plus jeunes encore à la maison... Ils étaient sincèrement contents pour nous :-).

    Partout où on va, on est « ceux qui ne vont pas à l'école ». Au fond, c'est assez marrant .

     

    (même ma mamie était toute fière de le dire en nous présentant à une de ses connaissances qu'on a croisée dans la rue un jour ^^)
    (comment ça c'est une phrase à rallonge ?)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    17 commentaires
  • Dans la même veine de l'inventaire, voici voilà !
    J'avais prévu pleiiiin de trucs pour ces vacances, ici dans le désordre le plus complet quant aux priorités :

    - vu mon niveau en maths, réviser ;
    - vu mon angoisse en anglais, réviser (aussi !) ;
    - traduire l'article anglais "Equine nutrition" sur Wikipédia (j'expliquerai plus tard), en cours à plusieurs ;
    - toujours sur Wikipédia, finir la section sur la législation concernant l'instruction en famille en communauté wallonne (francophone), presque fini ;
    - imprimer ce qu'il faut pour mon toubib (des fois qu'elle soit récalcitrante) ;
    - passer à la bibliothèque, et dire au revoir aux bibliothécaires ;
    - aller au stade faire un 3 x 500 m (histoire de voir si je tiens encore le choc) ;
    - rencontrer la famille dont on devait faire la connaissance dans la ville d'à-côté ;
    - jouer avec mon frère ;
    - j'aime pas faire la cuisine, mais alors pas du tout, mais j'ai envie de faire un crumble, des muffins, des cookies (mon addiction, ils sont même jusque dans la bannière !), des éclairs au chocolat et ça (que dites-vous, ce n'est pas équilibré ?) ;
    - annuler mon RV chez l'ophtalmo (j'oublie tout le temps...)
    - prendre RV chez un orthopédiste pour mes douleurs ;
    - faire plusieurs copies de mon certificat de scolarité (sans photocopieuse à la maison, donc un samedi) ;
    - carte SNCF du département (à retirer dimanche matin à la gare) + carte de transport de la ville ;
    - à partir du 15, finir d'acheter ce qu'il me faut, faire mes cartons
    - éventuellement des extras : jouer au Caylus,...

    Avec un bonne organisation (enfin, en n'oubliant pas), ça devrait le faire, finalement, cette liste n'a pas l'air si terrible...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Dernière édition le 3 août 2011 à 19 h 20

    Mise à jour : cette étude est en fait un canular !!
    Le site Numerama explique que tout le monde était tombé dans le panneau (y compris ce site lui-même, comme de très nombreux médias), voir ici : http://www.numerama.com/magazine/19492-l-etude-sur-les-qi-et-les-navigateurs-serait-un-canular.html

    Le cabinet censé divulguer les résultats de cette étude n'existe pas, et son site n'est en qu'un plagiat de celui d'un autre cabinet, bien réel celui-là ;-).


    Selon une étude dirigée par "Aptiquant", les internautes utilisant Internet Explorer auraient un Q.I. (quotient intellectuel) proche de 80, et plus la version d'IE est récente, plus leur QI s'approcherait de 100. Les utilisateurs de Firefox, Safari et Chrome auraient un QI plutôt situé entre 100 et 120, et ceux que Camino et Opera, plutôt supérieur à 120 .

    A lire à cette adresse : http://www.lexpress.fr/actualite/high-tech/dis-moi-quel-est-ton-navigateur-je-te-donnerai-ton-qi_1017105.html

    (à relativiser bien sûr, puisque le Q.I. ne mesure pas à proprement parler "l'intelligence" d'une personne, mais sa capacité à résoudre des problèmes de logique).

    >> Ma moralité : changez de navigateur pour obtenir un QI plus élevé !
    (et pour briller en famille, dites que vous utilisez Camino ou Opera ;-) ...)

    Et vous quel est votre navigateur  ? (changez-en vite !!)

    J'adore ce genre d'études qui ne veut tout et rien dire à la fois ;-).
    Mon interprétation empirique : les personnes utilisant IE 6 (alors que je crois qu'on en est à IE 9 aujourd'hui, non ?) n'ont pas eu assez de logique pour trouver les mises à jour jusqu'à IE 8, ce qui expliquerait le QI qui serait un peu plus faible.
    Plus la version d'IE est récente, plus ses utilisateurs ont eu la logique de trouver et de procéder aux mises à jour.
    Pour les autres navigateurs, je ne sais pas trop... On pourrait éventuellement avancer que leurs utilisateurs pourraient être des personnes qui ont cherché au-delà du navigateur "offert" par défaut sur leur PC peut-être ?

    Mais c'est sans compter les préférences personnelles des utilisateurs en matière de navigateur et des fonctionnalités qui les intéressent... Bref, de quoi nous laisser dubitatifs.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • Bon, alors, officiellement, depuis le 5 juillet (date des résultats du bac), c'est les vacances.

    Pourquoi pas avant, me mettre en mode orteils-en-éventail dès la fin des épreuves ? Parce que j'ai juste passé toutes mes journées du 23 juin au 5 juillet (avant 10 h) à me triturer les méninges pour savoir s'il était possible que je l'aie, le pourcentage de probabilités que j'aille - ou non - au rattrapage, si ma note en maths pouvait me faire couler, si le fait que j'ai rien compris au texte d'anglais LV2 me pénaliserait, si le fait que j'ai oublié de noter l'apparition des médias libres en histoire-géo aussi - et j'en passe et des meilleurs. Oh, oui, elle cogitait à fond la gamine. Quand même, avant les épreuves, je me demandais quelles matières - et si - j'allais continuer de réviser après. Au cas où, s'il y avait rattrapage. Oui m'sieurs 'dames.

    Bon, finalement, j'ai rien fait, j'ai attendu ^^. Bac en poche à 10 h 07 (avec 8 en maths, héhé et 9 en philo, héhé aussi - vous saviez que Michel Onfray il a eu 7 ou 8 au bac dans cette matière vous  ?! il l'a dit sur France-Info le 27 juillet), téléphone à tout le monde. Bip-bip-bip (et Coyote ! euh, non), personne au bout du fil. Nulle part. Gné  ? Alors, non, pas de fête surprise au menu (je l'aurais mal pris...), c'est juste que les téléphones étaient dans les poches. Bon. Tant pis. J'ai quand même reçu un coup de fil vers midi dans la voiture alors qu'on allait chez l'orthodontiste (heureusement que je l'ai eu mon bac, sinon, je serai arrivée chez l'ortho totalement éplorée  !), Mamie qu'a transmis à Tata - ou l'inverse - et dans la semaine, tout le monde était au courant.

    Depuis, je profite quand même de mes vacances (bah oui, ce serait bête non ?), avec un petit goût de nouveauté, car à vrai dire, j'en ai pas eu depuis le brevet (sauf pour les fêtes de Noël et du Nouvel An) .
    Mauvais choix de cours par correspondance en Seconde (vive le Cned, tiens  !), puis une transition délicate entre CPC et le "sans cours par correspondance", et enfin en Terminale, j'ai travaillé non-stop (même après goûter, et le soir - du jamais vu pour moi, j'ai dû subir une mutation très étrange !!).

     

    Donc là, depuis, keskeujfé ? Alors, rien. Enfin, si quand même ! Après les vacances chez grande soeur et les premiers repérages autour de ma future fac' (mais vous êtes déjà au courant !), j'ai décidé de faire quand même un peu de maths (je reprends le programme de terminale au début). Histoire de reprendre sur des bonnes bases, et de pas avoir l'impression qu'on me cause chinois en arrivant à l'université...
    Par la même occasion, je fais un peu de langues pour l'entretien (anglais surtout mais aussi un peu d'espagnol, via l'EAD, des cours destinés à la Communauté française de Belgique, à un tarif - 40 € pour autant de cours que l'on veut ! - défiant toute concurrence).

    Sinon, côté loisirs, je dois avouer que ça faisait très longtemps que - pour une fois ! - je regarde un peu plus la télé (et fais un peu plus d'internet aussi).

    Premier point, Harry Potter. Oui, en humble (comment ça, non ??!) moldu que je suis, j'ai lu tous les tomes du petit sorcier. Mais, je n'avais jamais vu les films. Or, TF1 diffusait lundi dernier et le lundi encore précédent les films 3 (Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, adapté de mon tome préférééééééé) et 4 (Harry Potter et la Coupe de Feu, là où les choses sérieuses commencent !). Verdict. Pas mal. Lupin est exactement comme je l'avais imaginé (c'est bizarre, non ?). Sinon, j'ai trouvé les décors très bien faits, même si le fait d'avoir lu les livres ôte une certaine partie du suspens certainement ^^ ! Mais globalement, je n'ai pas été déçue.

    Second point, Sherlock. Oui, Holmes, élémentaire ^^ !
    Ont été diffusés sur France 2 les deux premiers épisodes de la première saison.
    Série britannique, Sherlock transpose les aventures du plus fin limier anglais dans le Londres du XXIe siècle. Entre bonnes similitudes anthologiques (l'incontourable 221B Baker Street !) et évolution (Watson revient d'Afghanistan et non pas des Indes ; nouvelles technologies : téléphones mobiles, SMS, ordinateurs portables...), cette première saison de 3 épisodes originellement diffusée sur la BBC est à ne rater sous aucun prétexte. Lors du premier épisode, j'avais trouvé l'interprétation de Sherlock par Benedict (oui, c'est un homme, c'est marrant les différences culturelles !) Cumberbatch assez spéciale, mais je dois avouer que finalement, ça colle plutôt bien avec le personnage (et Watson aussi).

    Le dernier épisode, c'est ce soir, vendredi, 20 h 35, pour 90 mn ! Ne le manquez pas, c'est absolument très bieeeen ! En ancienne lectrice des aventures de Holmes (tiens, et si je m'y remettais ?), j'adore, j'adhère .
    Enfin, si vous l'avez raté, ou pas lu mon billet le bon jour, sachez que vous pouvez regarder le dernier épisode de Sherlock sur pluzz pendant encore 7 jours. 

    A part ça, l'été manque quand même un peu de westerns (et de soleil !)...

    PS : ah oui, je joue aussi à la Wii avec mon petit frère, d'ailleurs, je crois que j'aurais du prendre "lapins crétins deuxième langue" au bac, j'aurais eu 20/20. Bwaaaaaaah !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • Dernière édition le 10 septembre à 16 h 28

    Petite liste (incomplète ?) des indispensables ce que je devrai d'abord rassembler, puis emmener (et caser dans 9 m² accessoirement ;)).

    Je raturerai cette liste au fur et à mesure que les objets manquants seront présents

    Côté cuisine (enfin, mangeaille !) :

    • assiettes plates (2 + mon assiette feuille
    • assiettes à soupe (2)
    • verres (3)
    • couverts
    • poêle (1)
    • casserole (1)
    • plat à four (1)
    • plaque chauffante (chuuuut !)
    • four micro-onde (offert par Papi et Mamie... merci !)...
    • passoire
    • saladier (pas besoin)
    • ciseaux (oui, le truc auquel on ne pense jamais !)
    • couteau à pain  (?)
    • un balai (et une balayette, et un chiffon à poussière !), un seau, produits nettoyants (vaisselle, toilettes, et sol)
    • une poubelle (et les sacs qui vont avec, sinon...)
    • un sac à course (ou deux petits)
    • mon plateau du Mont St Michel

    Côté travail (à compléter sur place)

    • ordinateur (l'indispensable de l'étudiant du XXIe siècle !), et peut-être sans doute un sac à ordinateur (si jamais je dois l'emmener à la BU) remarque inepte, bien sûr que j'aurai besoin de lé déplacer (ne serait-ce que pour la BU, ou rentrer chez moi !)
    • clé USB + ma souris + mes écouteurs (pour chez moi bien entendu !)
    • un multiprise (pas besoin)
    • un sac pour transporter des affaire de travail
    • trousse
    • pot à crayon
    • lampe (celle à la tête de mon lit)
    • classeur ou pochette de rangement (à voir sur place)
    • patafix
    • cahier, feuilles
    • fournitures : stylos, crayons, règles ou équerre...
    • calculatrice, compas.

    Côté Sdb :

    • serviettes de toilettes, gants
    • brosse à dents (et dentifrice !)
    • brosse et peigne
    • produits : shampoing, savon...
    • eau de javel, produits nettoyant

    Côté lit :

    • draps,
    • oreiller,
    • deuxième couette
    • radio-réveil, radio-CD (?)
    • ma lampe boule

    Autre :

    • carte d'étudiante (oui, je serais capable de l'oublier à la maison, donc je la marque ...) et ce que je ne risque pas d'oublier : cartes Vitale, mutuelle, d'identité...
    • un parapluie (indispensable vu la région...)
    • un porte-carte porte-monnaie...
    • quelques bouquins et DVD (sait-on jamais...)

     Trucs que j'emmène mais dont je sais pas encore quoi faire :

    • pot de nutella vide (pot à grands stylos ?)
    • pot de miel vide (pot à sdb ?)
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    12 commentaires
  • Bac en poche, place à l'inscription à la fac !

    Université de sciences pour être plus précise, en vue d'une première année de licence en Biologie-Biochimie.

    Mon université est choisie de longue date (cf. billet précédent).

    Elle se trouve à environ 400 km de la maison (comment ça, exil en vue ?? même pas peur !), et bien sûr, il faut s'y rendre pour s'inscrire :).

    Prévue depuis quelques temps, un petit séjour chez grande soeur, qui elle, se situe à 100 km (tout droit !) de ma - bientôt - ville. Le rendez-vous de l'inscription devait avoir lieu vendredi à 11 h, donc entrée...

    Case accueil, remise d'un petit sac carton avec quelques livrets utiles (plan de la ville, indication des modes de transport en particulier), case parcours d'études (oui, je sais déjà ce que je prévois...), case sécu (avec deux zigotos SMEBA/SMENO tout prêts à se jeter sur le prochain étudiant qui se pointe ), puis case inscription.
    Enfin, pas exactment : case attente ! il faut en effet bien quarante minutes d'attente dans les escaliers pour enfin entrer dans le bon bureau... et s'apercevoir que ce n'est qu'une "vérification des pièces du dossier" pour contrôler que tout est bien là, et prélever quelques papiers . Ensuite, il faut une certaine note pour accéder à ma licence (passée de justesse...), et une moyenne de 10 en maths.
    Ouille ! c'est là que ça pêche un peu : j'écope donc d'une petite semaine obligatoire de "remise à niveau" en mathématiques avant ma vraie rentrée du 2 septembre.
    Cette semaine comportera 2x2 h de cours sur 3 jours, achevée par une interrogation qui comptera dans la note du contrôle continu du premier semestre. Donc, de petites révisions auront lieu cet été...
    Puis passage à la "vraie" case inscription : quelques problèmes informatiques rapidement résolus (le fait que je ne sois pas de l'académie), puis remise de certificat de scolarité, de livrets "Bienvenue à l'université de *biiiip*" et index des programme des licences.
    Ma carte d'étudiante (déjà !) est délivrée sur place, dans la foulée de l'inscription (je n'avais même pas besoin d'apporter ma deuxième photo d'identité ouiiiin ).
    Et c'est fini ;)
    Dans l'ensemble, les gens de l'acceuil n'étaient pas antipathiques .

    Enfin, non, je rectifie, pas tout à fait fini : je pars avec grande soeur en répérage de ma future cité U... choisie en fonction de la distance avec la fac, et son équipement (pas de toilettes dans la chambre ? exit !! - eh, oui, à chacun ses priorités ).
    En l'occurence, j'avais émis 4 voeux de logements auprès du Crous dans cette ville (et c'est le troisième qui m'a été attribué) : deux T1 ("studettes") et deux chambres de 9 m².
    C'est finalement une chambre (avec toilettes, douche & frigo - yes !) que j'aurai. Le bâtiment est sympa par rapport aux autres résidences universitaires en plus : il a été totalement rénové récemment.

    Un petit peu de marche sera nécessaire pour rejoindre les transports en commun, mais rien de trop méchant (faudra juste prévoir...).

    Comme c'est une ville que je ne connais pas du tout, et si on allait voir le centre ville ?
    Je précise que je m'amène d'un mini-patelin (adieu champs à perte de vue !) et ne suis pas vraiment habituée aux très grandes villes ... Mon grand défi, ce sera donc de bien réussir m'y accoutumer à y vivre 24 h/24 .

    Finalement, le centre ville n'est pas mal, disons que c'est assez différent (dans le sens positif) de ce à quoi je m'attendais. Avec un joli château avec des douves herborées agréables :) ...

    Nous sommes rentrées donc, grande soeur et moi, en fin d'après-midi (sous la pluie...) chez elle.

    Maintenant, soldats... repos ! Je reste encore cinq jours en vacances chez ma soeur, et je reviens chez moi mercredi .

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique