• C'est l'histoire de...

    ...

    Petit chat est un miraculé en sursis.
    La vétérinaire a d'ailleurs du mal à comprendre qu'il soit encore là, sous ses yeux, IRM dans les mains. Il faut dire que Petit chat a une tumeur si importante... qu'elle occupe la moitié de son crâne. Et pourtant, il va bien, du moins aujourd'hui. La preuve, il se balade dans la pièce et attend de sortir par la porte-fenêtre (en gros, le comportement... normal d'un chat). Malgré tout, l'ampleur de la tumeur est telle que Petit chat peut avoir une mort violente à tout instant ; pour peu que la tumeur exerce une pression sur le cervelet, et c'est le décès immédiat. Son injection est "palliative", la cortisone ralentissant l'évolution de la tumeur, mais de toute façon Petit chat est condamné... On ne peut que lui souhaiter de profiter de la vie qui lui reste du mieux possible et de mourir sans douleur.

    ...

    Mousquetaire est un petit chien de 7 ans, un grand Yorkshire.
    Il a des petits soucis cardio-respiratoires. Les radios révèlent effectivement un liquide autour du cœur, et visiblement un poumon « anormal », pour une raison non identifiée. Mais bon, son principal problème, c'est que depuis plusieurs jours il ne mange plus, ni croquette, ni pâté(e ?), il est déshydraté. Le chien est particulièrement apathique, et a - vraiment - un air malheureux, bref, vraiment pas bien du tout, sa maîtresse ne le reconnaît plus, la véto non plus.
    Sa propriétaire prévient ; dans tous les cas, elle ne veut pas d'acharnement thérapeutique si jamais son chien va trop mal.

    Pour tenter au moins de réalimenter le chien, la vétérinaire propose d'opter pour un aliment réputé appétant, et part chercher une boîte de pâtée pour faire un essai, histoire de ne pas refiler à la propriétaire trente cinq mille boîtes que le chien ne mangera pas.
    La vétérinaire se souvient effectivement lui en avoir déjà donné après une opération, mais il allait bien... Elle apporte donc une boîte, une gamelle, et une cuillère.
    Elle ouvre la boîte, en place une cuillerée dans la gamelle... Et là, c'est la ruée... au sens littéral du terme.
    Le chien qui se jette - vraiment, et le degré de "se jeter" est faible - sur la gamelle, jappe pour en avoir plus, chope la cuillère dont la véto n'a même pas eu le temps de placer la pâtée dans la gamelle... Bref, virage à 180 ° du toutou, retour à la vie en l'espace de cinq petites minutes.
    En sortant du cabinet, il ne voulait plus repartir (il devait savoir qu'il n'avait pas mangé tout ce qu'il y avait dans la boîte que la véto lui avait ouverte , mais bon, s'enfiler une boîte alors que ça faisait des plombes qu'il n'avait pas mangé, il aurait eu mal eu ventre le petit)
    Sa maîtresse est repartie avec 6 boîtes identiques pour les prochains jours, en attendant de revenir chercher de nouvelles boîtes pour son ressuscité.

    ...

    Gros rusé est un chat à poils longs. Sa maîtresse est marrante et ne se prend pas le chou.
    Elle a du mal cependant, car son chat est un vrai numéro. (en plus, il refoule du bec comme pas permis, sisi). Elle raconte sa dernière tentative de vermifugation. Elle avait soigneusement veillé à ce que les comprimés soient bien au sein de croquettes, le tout bien emballé de pâtée (on ne lésine pas quand on a un chat rusé !), et s'était postée sur une chaise pour veiller à ce que toute la gamelle soit ingérée.
    Toute la gamelle effectivement été avalée. Juste avant de repartir, le chat a - prfout ! - recraché les deux comprimés dans la gamelle.
    Fichu.

    Elle en est restée sur le... enfin, je ne vous fais pas de dessin.
    En tout cas, il est galère à soigner son chat !

    ...

    * Pour conserver leur anonymat, tous les animaux se sont vu affublés de sobriquet par mes soins dans ce billet *

    « Des nouvellesRésultats de Licence 1 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    thaliedel'ouest
    Mardi 5 Juin 2012 à 22:37

    j'aime ces histoires où les animaux sont les plus malins !

    bon stage Anne, parce que pour un gros rusé et un mousquetaire il y a beaucoup de petit chat chez les vétos quand même ! 1 fois sur 2 quand j'emmenais mon chien ou mon chat c'etait pour un truc grave.

    maintenant on a des phasmes à la maison, on s'attache moins : ils se ressemblent tous...et on ne peut pas les caresser !

    2
    Mercredi 6 Juin 2012 à 07:35

    Pauvre petit chat, mon frère en a eu un comme ça, qu'il a retrouvé endormi pour toujours, Mousquetaire doit être de la taille de ma nala c'est un yorkshire "rallongé" comme je dis souvent c'est un terrier du moins la mienne...

    Gros rusé ne serait il pas un cousin de Garfield, il faudrait peut -être essayer avec des lasagnes! 

    J'avoue qu'ils sont pas toujours faciles à soigner nos petites betes!

    bonne semaine

    3
    Plouf_le_loup Profil de Plouf_le_loup
    Mercredi 6 Juin 2012 à 18:17

    j'adore, merci pour ces anecdotes ! :)

    J'ai eu un chat très rusé dans ce genre. Et finalement, il ne prenait les comprimés que de deux manières : soit on lui expliquait, et il s'y résignait et les prenait de lui-même (si si je te jure !!! impressionnant !!), soit on le chopait, on lui ouvrait le clapet et zou, le comprimé poussé si loin qu'il avait le choix entre mourir étouffé dans les 2 minutes ou avaler la chose. Un brin violent mais radical...

    4
    Mercredi 6 Juin 2012 à 20:03

    J'adore les histoires d'animaux, c'est très émouvant... tu sais, les animaux ont énormément de volonté face à la maladie, c'est très étonnant.

    5
    Samedi 9 Juin 2012 à 21:14

    Thalie de l'Ouest : merci ! ma première semaine s'est achevée hier ;-)

    Argante : Gros rusé est bel et bien un Garfield, dix pas dehors et il rentre dixit sa propriétaire ;-)

    Plouf : Oh, mais c'est une belle invention le chat qui peut se résigner tiens ! je suis sûre que pleins de gens le voudraient .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :