• Photos et première semaine de stage véto

    Comme j'ai du temps libre le midi (de midi à deux) et qu'il a fait beau cette semaine, j'ai profité de certains jours pour prendre quelques photos .

    Après mes trois semaines de stage, je connais désormais par cœur les 4 boulangeries devant lesquelles je passe chaque midi.
    Et j'ai trouvé seulement cette semaine celle qui fait le sandwich jambon-beurre le moins cher (et en plus, avec le meilleur jambon... que demande le peuple ;-) ?).

    J'ai aussi testé les éclairs au chocolat des 3 boulangeries du centre ville (où le plus gros éclair n'est pas forcément le plus cher soit dit en passant ).
    Je m'y suis également dégoté un panini assez excellent (du moins, la première fois qu'on le mange... à la seconde dégustation, il était moins bon étrangement ).

    Publicité ancienne Noilly Vermouth
    Rigolez pas, au départ, je pensais que c'était de la publicité pour du poulet (à cause de Doux)

    Fleurs jaunes

    Escargots sur un poteau de béton

    Maison à colombage avec balcon
    Ils doivent être bien, peinards, avec vue sur le château ;-)

    Pudding d'une boulangerie patisserie
    Regardez pas, vous allez grossir

    ~

    Cette semaine, entre les consultations, j'ai assisté à des détartrages . (ou comment passer du pudding au tartre sans transition !)

    L'avantage des animaux par rapport aux humains, c'est que pour subir ça, ils sont endormis. Déjà ^^.
    Par conquésent, on pourrait leur faire sauter tous les crocs, ils ne diraient rien
    (chuis cruelle, mais c'est pas vrai, on leur laisse le maximum de dents. Quand même.).
    D'un point de vue humain, c'est un peu long, puisque ça dure à peu près 45 mn.
    Le pire paraît-il, c'est quand il n'y a pas trop de tartre ; quand il y en a beaucoup, il s'en va par plaques et c'est plus rapide.
    Quand il y en a moins, c'est un travail bien plus minutieux qui attend l'humain armé de la fraise ^^.
    Mais l'avantage, c'est que ça permet de papoter avec l'ASV .

    J'adore aussi les chirurgies. Après avoir vu plein de stérilisations de chatte, j'ai (enfin !) vu une ovariohystérectomie chez une chienne (par la ligne du ventre, pas par les flancs). L'utérus s'est avéré trèèès moche (dixit les vétos).
    Ça, je m'en étais aperçu ; un utérus qui ressemble davantage à une succession de saucisses de Toulouse, ce n'est effectivement pas ce qu'il y a de plus normal dans le bide d'une cocker .
    (ça vaaaa, vous êtes toujours là  ?).

    N'empêche, en parlant de stérilisation, je suis très étonnée du nombre de gens qui ne font pas stériliser ou castrer leurs animaux. Je pensais que c'était devenu presque systématique dans leur esprit, mais apparemment pas vraiment...
    Je suis toujours surprise de voir des gens qui arrivent en consultation avec leur chienne de x années, pas stérilisée, alors qu'ils n'ont apparemment pas même d'objectif de reproduction ou d'élevage. Et avec toute la surveillance et les désagrément que ça implique d'avoir une chienne comme ça...
    Et un beau jour, ils arrivent à la clinique avec leur chienne sous le bras, totalement catastrophés parce qu'ils ont vu un mâle dans leur cour, horriblement paniqués parce qu'ils ne savent pas si ledit chien a sauté ou pas leur "Cannelle d'amour", et que c'est terrible, parce qu'il est hors de question que leur chienne ait des petits un jour...
    D'un autre côté, tu ne peux pas t'empêcher de te dire intérieurement que c'est à la fois bien fait (pour les maîtres) et dommage (pour la chienne, qui va subir un avortement préventif, et qui supporte des désagréments qui lui serviront strictement à rien dans sa vie), avant d'essayer chasser ces mauvaises pensées de ton esprit. Oui, j'essaie toujours de ma raccrocher au fait qu'il ne faut pas juger les gens qu'on connaît pas...
    Il y a aussi les propriétaires du chat mâle : « Tant mieux si c'est un mâle, comme ça, il ramène pas de petit à la maison ; il se contentera de les faire ailleurs ! » (autrement dit, ça les indiffère complètement que leur chat aille saillir toutes les chattes des environs ).
    Bonjour aussi les risques de transmission de maladies (leucose féline, "sida du chat"...) pour leur Grisou chéri ...
    Bref, des fois, j'avoue, je comprends pas bien les gens  !

    Avant et après la stérilisation du cocker, il y a eu une chirurgie d'une épagneule breton - qu'on appellera Electric - et une autre de labrador - qu'on n'appellera pas.
    Drôle de coïncidence, les deux chiens ayant quasiment le même âge, le même poids, et étant opérés pour la même chose.
    Ils ont en effet chacun leur masse kystique à l'épaule gauche . Très volumineuse pour le premier chien, moins grosse mais bien plus crade (dixit la véto !) pour le second...
    Deux cas jumeaux !

    Pour le premier chien, une fois le kyste retiré et percé (comme il est pas spécialement beau, les échantillons sont envoyés pour analyses), ça a un peu « giclé » façon fontaine (*spluich !*) sur le matériel.
    Le contenant dans lequel avait été placée la masse s'est soudainement rempli de jus beige pas spécialement ragoûtant, mais inodorant ;-)
    Le second kyste est carrément tombé par terre tellement la vétérinaire a tiré dessus (elle le maintenait bien, mais quand c'est venu tout seul d'un coup sans prévenir, ça lui a glissé des mains comme un savon et splash !)

    (vous vous sentez toujours bien ?)

    J'ai "appris" (en théorie, la pratique, c'est pour la prochaine fois ) la technique du poulet !
    Indiquée pour les chats, furets (les bêbêtes élastiques !) à castrer (après les avoir endormis, bien sûr ), ça consiste à rabattre les pattes de l'animal d'une certaine façon (un peu compliqué à expliquer...).
    C'est trop marrant à voir (vu de dessus, on dirait vraiment que le chat s'est transformé en un poulet de grande surface !) .

    Voilà !

    « C'est l'histoire de... #1 (2)Opération Blog zéro carbone ; la suite ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Août 2012 à 15:27

    magnifique!!

    2
    Dimanche 12 Août 2012 à 20:32

    c'est très intéressant tout ça. Je suis d'accord avec toi concernant la stérilisation - c'est que des avantages !

    Sinon, tu connais la technique du sushi de lapin ? Pour faire un soin, on "emmaillotte" le lapin dans une serviette, bien serrée, ce qui évite qu'il se blesse en se débattant.

    3
    Dimanche 12 Août 2012 à 20:36

    Oui ! Je l'ai vu faire par la véto avec laquelle je suis le plus souvent maintenant.
    Je ne savais pas qu'on pouvait appeler ça comme ça ^^ !

    « Sushi de lapin », tiens, c'est marrant comme nom ^^ !... Enfin, ça au moins, c'est un sushi vegan, non ?

    4
    Dimanche 12 Août 2012 à 20:41

    Ouaip ^^ Dans mon bouquin (du Dr J-F Quinton, le top du top des véto NAC français) c'est appelé comme ça.

    Si ça t'intéresse : l'ovario d'une lapine en image : http://www.margueritecie.com/sterilisation_en_images.php et une castration (d'un lapin donc) en image : http://www.margueritecie.com/castration_en_images.php

    5
    Dimanche 12 Août 2012 à 20:47

    (C'est donc même une « appellation » officielle si on peut dire^^' !)
    Merci pour les liens ! Oui, ça m'intéresse, merci beaucoup ^^ !

    6
    Dimanche 12 Août 2012 à 21:29

    Ouf, j'ai réussi à retenir mon dîner malgré tes descriptions trop réalistes !   Pour notre première chatte, nous avons hésité pendant près d'un an avant d'opter pour la stérilisation... Elle ne sortait pas et nous avions peur (ben oui qu'elle reste sur la table d'opération... ). Quand elle a commencé à faire du charme à mon ti-chéri, je n'étais plus d'accord. Elle a eu ses chaleurs tardivement mais lorsqu'elle les a eues, argh... Nous ne souhaitions pas qu'elle ait de petits, le véto nous avait parlé du sida du chat, elle commençait à regarder par la fenêtre, la décision a été prise... Les deux autres ont été opérés plus tôt. Par contre, notre petit chien espère toujours avoir une amoureuse... Mais sans y voir, il ne va pas très loin et tout est clos chez nous. Raison une pour ne pas stériliser.   Il a dix ans et est en grande forme. Notre "mémé" chienne a 13 ans et a été opérée à 4 ans... Je ne vois pas comment un casanova aurait pu escalader le portail et elle n'allait pas en balade lorsqu'elle était en chaleur. Par contre une grossesse nerveuse a révélé un kyste sur un ovaire. On nous a conseillé l'opération pour éviter les complications... Maintenant si avant il y avait eu des chiots, ben nous aurions assumé... Mais alors je me demande vraiment comment cela aurait été possible. Ben oui, nous lui avions bien expliqué de ne surtout pas ouvrir le portail aux inconnus. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    7
    Soo-yun Profil de Soo-yun
    Lundi 13 Août 2012 à 22:22

    mon chat a le sida du chat, pourtant elle est stérélisé (ça a un rapport ou c'est juste moi qui ai mal compris?)

    en tout cas tu es courageuse pour devenir véto, je ne pourrais pas voir tout ça^^. Mon frère avait fait un stage chez un véto une fois et depuis il sait qu'il ne veut surtout pas devenir véto^^

    8
    Lundi 13 Août 2012 à 22:48

    Peut-être que ton chat a attrapé le "sida du chat" avant d'être stérilisée (s'il s'agit d'une transmission par voie sexuelle) ? ou par une plaie ?
    (je demanderai à un véto comment c'est possible demain, car j'aimerais bien avoir une réponse précise moi aussi ;-) )

    Qu'est-ce qui a rebuté ton frère à ne surtout pas devenir vétérinaire si ce n'est pas indiscret ;-) ?
    J'ai une cousine qui a fait un stage en clinique vétérinaire il y a quelques années. Elle n'a pas supporté la souffrance des animaux, ni l'éventualité qu'on les euthanasie (ou l'acte de l'euthanasie, je ne sais plus) et elle ne veut plus du tout devenir vétérinaire depuis.

    Ce n'a pas été du tout mon cas... « Ouf », en quelque sorte ! Car apparemment, tout le monde semblait me prédire que j'étais susceptible de changer d'avis en assistant à ça. Comme je l'avais prédit, ils se sont trompés :-)...
    Bien au contraire, tous les aspects différents  de la profession que j'ai pu voir à la clinique, et ce, même s'il y a des côtés moins drôles, ne font que renforcer ma volonté de me diriger vers ce métier :-) !

    9
    Soo-yun Profil de Soo-yun
    Mardi 14 Août 2012 à 10:12

    on avait pris mon chat dans un asile pour animaux quand elle avait 1 ans et elle était stérélisé depuis un moment déjà...Le vétérinaire dit qu'elle l'a sûrement attrappé quand on l'a mise dans une pension quand on est parti en vacances. Il dit que les pensions sont remplis de maladies, qu'il ne faut surtout pas les mettre là-bas. Effectivement, ils ne nous ont jamais démandé si elle était malade ou pas, ils prenaient tout le monde...

    Pour mon frère, je crois que ça a simplement été trop pour lui. Il est assez sensible de nature et quand il a vu un chaton avec 7 os du visage cassé ou un lapin à moitié écrasé ça en était trop..

    10
    Mercredi 15 Août 2012 à 18:17

    Alors, selon la vétérinaire et d'après les informations de ton premier commentaire que j'ai pu lui rapporter, il est plus que probable que ton chat ait été contaminé avant d'être stérilisé (par voie sexuelle donc).

    Habituellement, dans les refuges (en France, mais je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas au Luxembourg ;-) ), les nouveaux chats sont testés pour le FIV (sida du chat) et la leucose féline, donc ils sont soit malheureusement euthanasiés (surtout quand ils ont la leucose, parce que ça peut être contagieux uniquement par crachats) soit leurs adoptants sont prévenus.

    Toujours selon la vétérinaire, il est très peu probable que ton chat ait contracté le virus après la stérilisation, même si ce n'est pas non plus 100 % impossible :-). Peut-être effectivement dans la pension, après des contacts rapprochés et répétés avec un ou plusieurs chats atteints... mais peu probable en tout cas :-)

    11
    Soo-yun Profil de Soo-yun
    Jeudi 16 Août 2012 à 10:35

    ah d'accord, merci pour l'info ! c'est bizarre qu'ils ne l'aient pas remarqué au refuge alors...nous aussi on l'a remarqué seulement il y a 2 ans environ (mon chat a 9 ans). Avant ça elle vivait tout à fait normalement, donc on ne s'est pas doutés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :