• Saint-Malo 2016

    Hier, c'était direction Saint-Malo.

    Playlist toute prête

    Saint-Malo 2016

    Le soleil était de la partie.

    La mer aussi.
    Car j'étais pas au courant, mais c'était mer haute (du jamais vu pour moi) ET grande marée ! Moi qui voulais bouquiner sur la plage, c'était râpé ! La preuve avec ce gif qui représente ce qui est habituellement le parking à côté de la plage de l'Éventail (je crois) :

    Saint-Malo 2016
    Mmmmh, comme ça doit bien attaquer la carrosserie !

    Bon, en fait, ça paye pas de mine comme ça, mais le courant était tout de même fort... Pour empêcher les vagues d'atteindre la route qui mène au casino (ouais, sinon je sais pas comment elle s'appelle), des sacs de sables avaient été installés juste en haut de l'accès à la mer.

     

    Ensuite, je suis allée sur les remparts. Mais j'ai pas fait comme d'habitude. J'ai tourné dans le sens anti-horaire. (= le soleil dans ma face)

    Saint-Malo 2016
    Très haute la mer. Très haute.

    Un peu plus loin, un couple observe une embarcation à rames qui lutte contre le courant.
    "Regarde là-bas [Roger] ! Mais ils sont combien ? Ils ont combien de rame ? (...) Une chacun je crois ? Avec deux mains sur la même rame !
    - Mais non [Georgette] ! Je te dis qu'il n'y a qu'une personne et qu'elle a 2 rames !"

    J'me suis tapé l’incruste. Tel un détective (pas) privé (du tout).
    Avec mon appareil photo, j'ai mis tout le monde d'accord.

    Saint-Malo 2016

    c'est-à-dire

    Saint-Malo 2016

    Bilan : 0 partout, balle au centre, 2 personnes, avec 2 rames chacune.
    Nanou, pour la paix des ménages.

    Après je suis allée mangée, et je me suis installée sur la plage. La face tartinée de crème solaire (la réverbération, toussa). Sauf que ma crème solaire, elle date de Strasbourg, donc d'il y a presque un an. Du coup, en la testant sur mes mains, elle brillait pas mal.
    Bref. J'étais probablement un vrai diamant éclatant on the beach.

    Saint-Malo 2016
    Oh yeah.

    Avec Yoshi, on s'est culturé.

    Saint-Malo 2016

    Bon, avec le vent et son léger déséquilibre vers la gauche, il s'est aussi pas mal cassé la gueule et c'était pas très évident de le prendre en photo.

    Saint-Malo 2016

    Saint-Malo 2016

    Euh non. Ça, c'est mon jean. Apparemment, mon appareil a pris une photo contre ma volonté quand j'ai du appuyer dessus avec mon coude...

    Saint-Malo 2016

    On a aussi essayé de se vider la tête (= ou comment apprendre que se vider la tête c'est aussi se vider les yeux)

    Saint-Malo 2016
    Le mantra que Yoshi a tracé dans le sable.
    (aaaah, on aurait du y emmener nos mantras...)

    Saint-Malo 2016

    (Double autoportrait : saurez-vous retrouver les 2 représentations auxquels je fais
    référence ?)

    Bilan des courses : du sable dans les chaussures (beuuuuurk... je DÉTESTE ça !), + 100 pages de progression dans mon bouquin (pas mal pour quelqu'un qui ne lit plus depuis des lustres), une crampe au pied gauche en plein crapahutage dans les caillasses (j'aime crapahuter dans la caillasse he), relativement peu de coup de soleil par rapport à la dernière fois où j'y étais allée avec quelqu'un que nous appellerons Chrys (qui plutôt que de venir profiter de la plage, a préféré s'exiler dans un pays lointain1 où on bouffe mal).

    J'ai genre un peu l'impression qu'on m'a arraché une moustache fictive avec un couteau chauffé à la braise, mais au moins, j'ai pas cuit de ma raie de cheveux comme en L1 !

     

     

    1 OK, pas si lointain selon Chrys

    « Au DecathlonDix choses que j'aimerais apprendre »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :