• À la clinique #7 Une question d'hygiène

    Madame est en consultation pour son chien.
    Ouverture de la bouche du chien : vision d'horreur.
    Dents envahies, que dis-je, recouvertes de tartre.
    Un détartrage, à effectuer le plus rapidement possible, est donc vivement conseillé par le vétérinaire.

    Chez les chiens et les chats, animaux les plus couramment détartrés (enfin, pour être honnête, je n'en ai pas vu d'autres... il y avait bien eu un lapin, mais c'était un meulage et pas un détartrage), c'est une opération qui est effectuée par un vétérinaire, sous anesthésie générale (le chien sous anesthésie, pas le vétérinaire). Bien entendu aussi : vous vous imaginez maintenir un chien, allongé, avec un machin qui fait du bruit et qui mouille, et qu'il faut lui enfoncer dans la gueule pendant 45 minutes ;-) ? D'autant qu'il faut parfois en profiter pour arracher des dents. Même un toutou sympa aurait franchement du mal.

    Mais ce n'est pas grave voyons ! ce n'est même pas la peine de prendre un rendez-vous chez le vétérinaire juste pour ça !

    Figurez-vous que Mme est dentiste. Pour les z'humains, j'entends ;-).
    Elle s'occupera elle-même du détartrage de son chien (ben voyons). Elle fera bien ça dans son propre cabinet, le chien allongé sur le siège destiné à ses patients (z'humains) habituels, et utilisera ses instruments habituels. Non, c'est pas une blague, et elle l'a vraiment fait, selon ses dires.

    Inutile de préciser que JAMAIS, ô grand jamais, personne de la clinique (ni moi d'ailleurs) n'ira chez ce dentiste un jour.

    ***

    Monsieur apporte son jeune labrador de 4 mois.
    Déjà, rien qu'en consultant l'ordinateur, on a eu un doute : la bête, là-bas, qu'on a vue dans la salle d'attente, elle a 4 MOIS ? Non, c'est pas possible, il y a un problème. Elle est juste trop ÉNORME pour seulement 4 mois.

    Si, elle a bien 4 mois. Pèse déjà 28 kg, au lieu de 17-20 kg pour cet âge là. Imaginez un peu le surpoids de presque 10 kg sur un chien aussi jeune et d'un gabarit plutôt raisonnable... Et pleine de puces, en plus.

    Pourtant, monsieur n'a rien à se reprocher et ne comprend pas pour le poids : il lui donne bien les quantités indiquées sur la paquet de croquettes.
    Certes, il avoue presque amusé (je suis persuadée que sur le coup, il a trouvé que son chien était malin) que son labrador a pris l'habitude de voler. Son grand truc au chien, c'est les œufs.
    Et comme monsieur reçoit des cartons entiers d’œufs (il est boulanger pâtissier...), le chien a pris l'habitude d'agrandir les poignées avec sa gueule et de chiper les œufs. Monsieur s'en est aperçu quand il a retrouvé des coquilles dehors. Bon...
    Ah et puis aussi, dans la même veine, le chien a aussi pris l'habitude d'aller dans le "laboratoire" de sa boutique, et de voler des pâtisseries sur les chariots à roulettes.

    Monsieur s'en va.

    On s'est regardées.

    Mais ? Mais ? Mais ?

    Ça veut dire que le chien a accès aux cuisines ?

    Ce chien là ? Plein de poils (un chien quoi), mais aussi – piiiiiiire – de puces et de crottes de puces ?!
    Qui côtoie des pâtisseries ? Lesquelles pourraient donc avoir été en compagnie de puces, de bave de chien, de poils ? (par ordre décroissant de dégoût)

    Ohlàlàmondieu.
    Désormais nous sommes sûrs d'une chose : jamais, ô grand jamais, nous n'irons dans une boulangerie pâtisserie aux abords de la ville de D. JAMAIS  !

     

    « Grandes eaux nocturnes de VersaillesTic tac (compte à rebour) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Laura:
    Dimanche 25 Août 2013 à 21:27

    j'adore la façon dont tu racontes ;)

    je suis également consternée, c'est n'importe quoi là... Les vétérinaires doivent vraiment entendre des drôles d'histoires --'

    2
    Dimanche 25 Août 2013 à 21:44

    Tu me rassures, je n'étais pas du tout satisfaite de l'écriture de mon billet ;-)

    Mais, oui, apparemment, des fois c'est franchement du gratiné.
    Dans certains cas, "en coulisse" (i.e salle de soin, salles de chir et labo ;-) ) c'est parfois terriblement drôle (il faut dire que certains vétos savent super bien raconter et mimer leurs "cas" !), dans d'autres franchement moins. Il y a de tout...

    Dans les drôles d'histoires moins drôles, il y avait la véto avec laquelle je suis le plus souvent qui avait un jour reçu un chien victime d'une intoxication, en urgence.
    Mais selon les gens qui l'ont apporté, pas de panique : ils avaient réussi à lui faire avaler 1 L de lait et une plaquette de beurre avant de l'amener (certes, c'était un berger allemand, mais de là à réussir à lui faire avaler un litre de lait, c'était qu'il ne devait pas être bien pour se laisser faire en plus...).
    Comment dire --' ?... Ça sert à rien, mais il paraît que c'est c'est juste une croyance de campagne qui reste dans la tête de certains gens :/ ...

    3
    Dimanche 25 Août 2013 à 23:27

    Bonsoir Anne, 

    Je ris aussi, quelquefois jaune, en te lisant (ça me rappelle des trucs de quand j'étais jeune, comme cette dame qui s'est pointée un jour avec sa chienne en criant : "Elle perd ses intestins !!!" Oups ! Ben non, elle faisait ses petits... "Ah ? Elle attendait des petits ?" Yep, elle m'en a pondu 6 en salle de préparation).
    Un litre de lait, ça peut encore passer, sauf qu'il favorise souvent la pénétration des toxiques en activant la digestion, mais une plaquette de beurre, pour lui coller une pancréatite aigüe en plus, pas vraiment indiqué.
    Contente de voir que le job te plaît toujours, mais je ne me rappelle plus si on t'a déjà dit qu'il fallait faire psycho avant d'exercer :)

    A bientôt, pour, j'espère, une bonne nouvelle en provenance de Luik. @+

    4
    Lundi 26 Août 2013 à 17:51

    sic... dans le même esprit, remontons le temps : il y a quelques mois,  je suis allée dans un zoli restaurant soi-disant de classe 2 (pas 3 quand même, faut pas non plus trop en espérer...), gros soupirs parce que je complique la vie de la restauratrice : ben oui lorsqu'on est végétarienne, non non on ne mange pas de poisson... non, non pas non plus de lardons (le repas avait été prévu pour quelques dizaines de convives et logiquement on avait signalé mon végétarisme)... et tout à coup un gros chien berger allemand de catégorie 3 (l'est de meilleure qualité que le resto) surgit et balade sa jolie baballe toute dégoulinante de crasse et de bave et gentiment il la dépose contre votre jambe, oui là, tout près de votre assiette... comme non, vous n'avez pas envie de le tripoter entre le pain et le fromage, il s'en va gaiement vers les cuisines où il n'oublie pas sa jolie balle qui d'ailleurs n'en a peut-être jamais été une...

    5
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 15:37

    Thordruna : « Contente de voir que le job te plaît toujours, mais je ne me rappelle plus si on t'a déjà dit qu'il fallait faire psycho avant d'exercer :) » Je crois bien que l'une des véto avait lâché ça au terme d'une consultation fort longue, qu'elle aurait du prendre option psycho ;) mais j'aime aussi beaucoup l'aspect "relations humaines" de la profession, du moins ce que j'en vois ;-)

    Lysalys : Mmmh, ça ne donne franchement pas envie d'y aller dans ton restaurant  !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :