• Ce fameux cours d'algo.

    Alors, OUI, j'y suis allée .
    Je crois que sinon, j'aurais culpabilisé d'avoir un trou dans mes cours.

    Une fois que notre professeur eut abordé les diapos mystère (la fameuse vingtaine de diapo de décalage), je me suis tourné les pouces (pendant une bonne heure).
    Enfin, pas tout à fait, j'avais mes cours de phycologie (un mot savant pour se la péter on va dire... c'est l'étude des algues - on pourrait dire algologie, mais la prof aime moins, car ça désigne également l'étude de la douleur et que c'est un terme un peu vieux apparemment).
    En parlant d'algues, notre super professeur de biologie animale fait une conférence le 23. Mais c'est le soir et en ville, sans compter que je ne sais pas à quelle heure ça finit... donc je vais peut-être devoir faire une croix dessus si jamais je ne trouve personne pour m'y accompagner... .

    Aujourd'hui, le professeur du premier amphi d'algorithme a ajouté que c'était bon, qu'il avait rattrapé son retard par rapport à son collègue (on s'en est aperçu... les diapos défilaient à la vitesse de  la lumière, on n'avait même pas le temps de noter le plus important ).
    Mais du coup, on est quelques unes à avoir quand même enchaîné avec le cours suivant... Impeccable. Mais quand même. L'autre prof est quand même beaucoup plus clair (le second, celui qui ne nous est pas destiné... vous suivez ?)

    Alors vendredi, je gagne une demi-heure de sommeil . Youloulou !
    Le sommeil c'est aussi bon pour l'apprentissage (et le moral, ça je m'en suis aperçue).

    « Sur les bons conseils du prof référent...'Hello world' »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    LaMaman
    Vendredi 20 Janvier 2012 à 08:19

    On se doutait bien que tu irais !

    Et en espérant que ce matin, tu as pu dormir un peu plus longtemps...

    2
    Dimanche 22 Janvier 2012 à 12:02

    Re-bonjour, c'est re-moi. Tiens, je vais me la péter un peu, aujourd'hui ! Autrefois, lorsque les "nouvelles" sciences ont vu le jour, il a fallu leur donner des noms. Au début, c'était n'importe quoi : algologie pour parler de l'étude des algues, par exemple. Mais comme ce n'était pas homogène (dans algologie étude des algues, il y a un mot latin : alga, et un mot grec, logos), certains ont dit que ça n'allait pas. En plus, quand algologie est homogène, ça veut bien dire étude de la douleur (algios, en grec, bobo). Donc, pour éviter de se mélanger les pinceaux, la nomenclature a été refondue : le latin avec le latin, le grec avec le grec (phykion = algue, en grec). Et voilà !

    Et tu as raison, dormir, c'est précieux, quand on fait des études.

    @+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :