• Inauguration

    J'inaugure plus ou moins cette nouvelle rubrique : Période de transition (un petit clic et tu en auras la présentation succincte lecteur).

    L'occasion de parler (un chouille) de moi et (pas mal) du blog.

    Il va probablement un peu changer.
    Peut-être (sans doute) que je vais me détacher de ce profil apparent d'étudiante en fac (sans doute même).
    Peut-être (sans doute ?) que je vais désormais aborder d'autres choses.

    Parce qu'il y a plein de choses que j'ai envie d'aborder ici, mais je ne le fais pas.
    Pourquoi ? Comment ? Multiples raisons, plus ou moins légitimes probablement.

    Mais après tout, ici, depuis cinq années, c'est un peu chez moi... Et en cinq ans, ben, lecteur je vais t'avouer un truc : j'ai évolué.
    J'ai vécu plein de trucs, cools et moins cools, j'ai rencontré plein de gens, (super) cools et moins cools, j'ai vécu dans 3 villes différentes, j'ai l'impression de m'être éveillée à plein de choses nouvelles (et chouettes la plupart du temps).
    Ce n'est sans doute rien à l'échelle d'une vie, mais déjà pas mal pour quelqu'un de mon âge je pense - enfin non, c'est pas mal juste pour moi. C'est déjà pas mal par rapport à la personne que j'étais en sortant du bac. Non pas que j'ai été débile hein (mon égo m'interdit de penser une chose pareille), mais j'espère m'être encore un peu améliorée. Et continuer à m'améliorer encore. Comme le vin. #comparaisonpourriedelanuit.
    Ce n'est pas un scoop en soi, il est normal et sain d'évoluer.

    Cependant, depuis deux-trois années, j'ai l'impression que le blog n'a pas évolué en même temps que moi.
    Plusieurs fois, j'avais pensé à le laisser s'endormir en paix après l'avoir maintenu sous perfusion jusqu'à la fin de mes études actuelles.
    Mais c'était sans compter que je l'avais créé pour qu'il soit mon carnet de bord jusqu'à mon but, et ô surprise, mon but n'est pas encore atteint. Et je suis une teigneuse. Je m'accroche désespérément à plein de trucs même si des fois, je ferais mieux de les lâcher (pas toujours hein, mais des fois).
    Et puis franchement, cinq ans de blog, cinq ans d'auto-suspens (je sais pas pour vous, mais pour moi oui), sans avoir le mot de la fin ? Franchement ? Vous aimeriez vous ? Moi non.
    Un peu comme si on m'avait fait louper des bouquins de Harry Potter en cours de route pour me filer le dernier tome direct (<spoiler Harry Potter>Vous vous imaginez ? arriver au dernier bouquin et y découvrir que mon Sirius est mort ? que Dumbledore est parti ?! Juste NON quoi !</spoiler>). Je n'aime pas ne pas finir un bouquin. Bah là c'est pareil. Je n'aime pas ne pas finir. Et là, clairement, j'ai pas fini. J'ai pas fini d'écrire pour ne rien dire, je n'ai pas fini de me poser des questions, je n'ai pas fini de tomber sur des trucs débiles sur internet et de vouloir en garder une trace, j'ai pas fini de commencer à écrire des trucs pour ne jamais les publier parce que je me sens absolument illégitime pour m'exprimer sur certains sujets, ou parce que ça ne correspond pas aux opinions les plus courantes, j'ai pas fini de m'épancher sur un support moins lourd qu'un carnet papier pour tout et rien, j'ai pas fini, j'ai pas fini, point.

    (dans l'oreillette, Yoshi bleu me dit qu'il n'a pas fini non plus)

    (après, je dis ça pour moi, hein, pas pour vous. Je ne braque de revolver sur la tempe de personne pour lire mes inepties à longueur de billet)

    Donc, tout ça pour dire, il va y avoir du changement dans les parages :

    - Primo, je vais probablement faire un petit peu de rangement (genre, diminuer le volume des catégories des années fac).

    - Deuxio, se profile à l'horizon un léger changement de cap.
    Indice ? Europa.
    (nan, j'ai pas été tirée au sort cette année encore)

    - Tertio. Tertio. Euh. Bah c'est pas très nouveau, mais le fil conducteur du blog n'est plus le fait que j'ai fait l'école à la maison (ça, c'était juste mon excuse de départ pour ouvrir et débuter ce blog, j'avoue tout). J'avoue : c'est un lieu égoïste où je me parle pas mal de moi à moi. Principalement. Après vous pouvez lire aussi, c'est pas interdit (mais j'oblige personne).

    Surtout, il est donc possible que ce blog (re?)prenne un aspect un peu plus personnel. Peut-être plus/moins rigolo (des fois). Plus/moins sérieux.
    Mais n'est-ce pas l'essence même du blog ? D'être... ce qu'on veut qu'il soit ?

     

    Ce blog est mort.
    Vive ce blog !

     

     

    Mais je préviens d'avance lecteur : si jamais tu es mal à l'aise avec l'évocation de la vie privée (la mienne, pas la tienne), passe ton chemin. Si jamais tu considères (me connaissant en vrai ou pas) ne pas « avoir à savoir », passe ton chemin aussi.
    Tu pourrais potentiellement être mal à l'aise face à des choses que tu pourrais, de ton point de vue, trouver « déplacées » ou « indécentes » ou de type « étalage » (je mets des guillemets car c'est tout à fait relatif selon chacun).
    Peut-être que je mettrai une espèce de trigger warning (mot inapproprié ici mais je n'en trouve guère d'autre là-tout-de-suite) ou un truc du genre. Je conçois qu'on puisse avoir envie de lire certaines parties d'un blog sans avoir envie de connaître l'intimité des gens aussi. Je verrai bien.

    (nan mais ça va, j'ai pas l'intention de faire dans la poissonnerie non plus)

    « Une question sans faimLet's play »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 11:30

    Et bien voyons où ton blog nous emmène :) Et tu sais quoi moi aussi j'ai changé depuis le premier blog, jeune ou moins jeune (suis super jeune en fait) le propre de l'humain est de changer et ça passe aussi par un nouveau blog ou un blog désarticulé ou remanié ;)

    Bonne journée Anne et bonne nouvelle vie !

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 19:20

        Merci Isa biggrin !

    2
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 23:16

    J'adore ce blog et je vais continuer à le suivre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :