• Insects time

    Consommation de vers de farine
    (des vers de farine)
    (morts et séchés)

    Je crois que jeudi matin, j'ai eu un des cours d'anglais les plus instructifs de tous ceux auxquels j'ai assisté : on a mangé des insectes (après avoir parlé en anglais de l'entomophagie et des risques pour les personnes déjà allergiques aux mollusques).

    La consommation humaine d'insectes est une pratique traditionnelle répandue surtout en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, qui concerne de nos jours plus de 2,5 milliards de personnes à travers le monde, mais qui s'étendait auparavant à la plupart des continents.

    Il est probable que ce soit l'arrivée de l'agriculture et le passage des insectes du rang d'aliment à celui de nuisible pour les cultures, qui soit la cause de la disparition des insectes de nos assiettes (j'aime bien, ça sonne bien, « des insectes de nos assiettes").

    Cependant, leur riche teneur en protéines (40 criquets = 100 g de steak de boeuf) et leur faible impact environnemental (8 kg d'aliments ne peuvent donner que 1 kg de boeuf mais 4 kg d'insectes ; les insectes consomment également beaucoup moins d'espace, d'eau et de nourriture que les mammifères) en font certainement des ressources alimentaires intéressante pour l'avenir, que ce soit pour les pays en développement ou pour nous.

    Insects timeDe plus, sachez que si vous mangez déjà des crustacés, vous êtes déjà entomophages :-)

    Nous on a eu le droit à des insectes pour l'apéro.
    Pour être honnête, ça n'a aucun goût, mais ça a l’avantage d'être croustillant :-) Je vous déconseille quand même les morceaux de criquets si vous êtes en public, c'est comme le pavot, après on en a plein les dents tongue, mais ça peut être pas trop mal comme mise en bouche (et moi j'avais faim, donc à part des mouches j'aurais tout gobé).

    Insects time
    (des petits morceaux de criquets je crois)

    « Le défi du mardiMoney money »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Galdswinthe
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 10:26

    Miam !! Il en reste ??

    2
    ValJea
    Lundi 24 Novembre 2014 à 20:52

    Je sens quand même que je ne suis pas complètement prête pour ce genre d'expérience. Peut-être les yeux fermés...et encore !oops

    cela dit quand on devra produire des milliards de milliards d'insectes pour que tout le monde soit servi, je ne suis pas certaine que l'impact environnemental ne soit pas identique à celui de milliards de tonnes de boeufs élevés aux antibiotiques ou de cochons élevés en batterie. Faut voir !!!

    Mais c'est sympa comme cours d'anglais...cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :