• Salut les gens !

    Aujourd'hui, je suis allée à décathlon, alis le meilleur magasin du monde où je pourrais passer des heures.

    Visiblement, la mode n'est clairement pas aux chaussures sobres, mais plutôt aux couleurs bien flashy (en mode 'ay moi j'fais du S'port !" ?). Je le savais, la dernière fois que j'avais acheté mes chaussures, que j'aurais du en prendre plusieurs paires et faire du stock...

    Et alors le rayon femme de godasses estampillées running (enfin, les autres godasses aussi), c'est juste... horrible...

    Ça ne ressort pas bien sur la photo, mais ça pique les yeux.

    Au Decathlon

    Si vous êtes une femme, vous avez un énorme choix de couleurs, jugez-en vous-même !
    Du rose ! Du violet ! Du fuchsia ! Du turquoise ! De la framboise !
    De bien belles couleurs étiquetées « typiquement fille » en somme no...

    Ça ne m'aurait pas dérangé s'il y avait eu d'autres choix possibles en dehors de ces coloris... mais non. Chez Décathlon, vous devez aimer les couleurs girly pour vous habiller dans les tailles / pointures habituelles de femmes no.

     

    OU aller au rayon homme, ce que j'ai fait (mais c'était dur quand même de trouver des trucs sobres). Heureusement qu'il y a des hommes pas trop grands qui font du 39. Grâce à eux, mes petons sont saufs. Merci, gens pas gigantesques, merci ! Je vous offre ma gratitude éternelle cool.

    Si je pensais d'ailleurs un jour que ça m'arriverait de m'habiller grâce au RAYON HOMME intello !
    Je me souviens encore de ce moment, des années en arrière, où en parlant de chemises à carreaux (mon gros trip) ma grande sœur m'avait fait le plus naturellement du monde : "En fait, tu pourrais t'acheter des chemises au rayon hommes...", puis s'était ravisée, en baissant la tête pour me regarder : "Euh, en fait, non." (#fichumètresixcentsept)
    #vengeance, doc, je me serais habillée au rayon homme une fois dans ma vie héhé intello.

     

    Enfin bref, tout ça pour dire que c'est très dommage (et rebutant en ce qui me concerne, détestant tous les produits marqués "Fille" - incluant des gammes de couleurs mais aussi jupes, robes, collants, et autres divers trucs) de voir que les rayons et les produits estampillés "femme" manquent cruellement de... diversité  Au Decathlon (au moins dans leurs coloris)...

    Du coup, j'ai pris celles-ci :

    Au Decathlon

    Noires et orange carotte (peut-être que ça me rendra aimable).
    Honnêtement, c'est le MOINS PIRE que j'ai trouvé, malgré la moche bande blanche du côté.
    (heureusement que le carotte n'est qu'à l'intérieur, sinon, je serais repartie sans chaussure)
    Et c'est pas trop genré. Je trouve Au Decathlon.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Ah mes cocos, j'ai tellement de choses à vous dire...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • En allant à la Fnac hier pour mon circuit du samedi, j'avais pour projet de tourner un peu en rond pendant une heure (quand même...) avant d'aller au cinéma (où je n'aurais JAMAIS du aller, car je crois y avoir souillé mon esprit à jamais). (sérieusement) (je n'avais pas voulu croire la bande-annonce) (toujours prendre au sérieux la bande annonce) (TOUJOURS)

    (je confesse mon crime : je suis allée voir Zoolander 2 au cinéma)

    Et je crois qu'au bout d'un moment (oui, sortons des parenthèses, ça va un temps hein !), j'oscillais deux états :

     Carnets de thèse et Carnets de thèse
    Non ils ne vont pas...
    ...et si, ils ont osé le faire...

    Bref. Je suis encore sous le choc.

     

    Où j'en étais ? Ah oui. La Fnac.
    Et je suis tombée sur ce bouquin :

    WE / Livre / Balade

    Je l'ai pris he.

    Jeanne est une jeune professeur des collèges en ZEP. qui est enfin acceptée en thèse de littérature, dont elle rêvait depuis des lustres.

    Un rêve qui doit prendre 3 ans. Jour pour jour.

    WE / Livre / Balade

    Car Jeanne en est certaine : en 3 ans, avec de l'organisation, c'est parfaitement possible !
    Les gens embourbés dans leur thèse ? Peuh ! Ce sont des "cas", c'est tout...

    Jeanne parviendra-t-elle à garder le cap ? Surmontera-t-elle les hauts et les bas de la vie du mineur de fond thésard ? Parviendra-t-elle au bout de sa vie thèse ?

    Entre les recherches à la bibliothèque, la préparation des cours de fac, les méandres de l'administration, la vie personnelle et sociale... la réponse se trouve dans cette BD de 179 pages que j'ai dévoré en moins de quelques heures ^^ !
    (Et j'ai beaucoup aimé la confrontation avec le thésard scientifique wink2 ...)

    C'est aux éditions du Seuil, et il coûte 19.90 € (ouch) (ça faisait longtemps que j'avais pas acheté un bouquin aussi cher...) (mais il est bien).

     

    Carnets de thèse

    Le pékin moyen : « Alors, cette thèse ? »
    Le doctorant : BAM

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Et oui ! À l'Université, nous sommes... modeeeeeeeeeeeeeeeeeeeernes !

    Comme nous le prouve ce flyer trouvé au détour d'un escalier sombre de mon labo :

    Dans cet article, une offre promotionnelle à découvrir !

    Alors, tenté(e) par cette offre qui défie toute concurrence ?

    Dans ce cas, dépêchez-vous, car cette offre n'est valable que jusqu'au 15.01.2002 !

     

    Et comme vous m'êtes sympathiques, voici le détail de l'offre :

    Dans cet article, une offre promotionnelle à découvrir !

    Tschüss !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • (+ coup de gueule finalement)

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)
    Salut !

    (oui, ça donne tellement envie de plonger sa main dans l'écran pour la poser sur ce nez tout doux...)

    Bon j'ai craqué !

    Nan, j'ai pas adopté ce majestueux et sympathique trait breton... Je crois quand dans 20 m² et au deuxième étage, tout seul, il se serait pas senti très à l'aise...

    Je me suis pris un abonnement annuel à l'écomusée du Pays de Rennes... même si j'y suis déjà allée plusieurs fois et que je n'y reste que quelques mois encore, j'aurai largement le temps de le rentabiliser !

    J'y suis allée dimanche pour profiter du beau temps (mais quel froid ! quel vent !) entre les parcs extérieurs, avant de me replier vers l'exposition temporaire qui parle des imprimeries de la famille Oberthür (ce nom vous évoque-t-il d'ailleurs quelque chose, spontanément ?). Mais une heure pour une expo, c'est bien trop peu... (je m'étais déjà faite avoir la veille dans un autre musée... non, 2 h pour une expo temporaire quand on veut tout regarder, c'est pas assez).

    Bref, faut que j'y retourne pour compléter ma visite... car je voulais la finir avec le versant amateurs naturalistes de certains membres de la famille.
    Il y avait de sacrés talents d'aquarellistes / dessinateurs / naturalistes, certains dessins sont vraiment à tomber par terre Nanou à l'écomusée (+ selfie)...

     


     

    Les gens (perles et désespoir)

    Je ne peux quand même pas m'empêcher de dire un mot (ou plutôt quelques uns) sur les gens... ah les gens oh...

    Je HAIS les gens (enfants, ados, adultes) qui essaient de toucher les animaux qui n'ont absolument rien demandé à personne. Encore plus quand ce sont des BÉBÉS qui DORMENT !
    Bordel, vous aimeriez qu'on vienne vous papouiller pendant votre sommeil oh ?! Mais qu'est-ce qui tourne pas rond dans vos têtes ?! Sérieux !
    Et après, les gamins (enfin, la gamine avait la vingtaine...) se retournent vers leurs parents en disant "Meuh, il veut pas se laisser caresser !".

    Non mais...

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)

    Tu veux absolument caresser un bébé mouton ? ben tu t'achètes une peluche !

    « Non mais fait attention, mets pas tes doigts à travers le grillage, les poules vont te piquer, il y a des animaux méchants aussi ! »

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)
    (bis)

    « Nan mais les poules et les oies, ça a l'air tellement prétentieux avec leurs peaux rouges qui pendent et c'est tellement stupide ! »

    Principe n°1 des comparaisons interspécifiques : Ne jamais, jamais, JAMAIS sous-estimer une autre espèce... Tu pourrais être sacrément surprise mémé... des capacités cognitives que tu ne soupçonnerais point se cachent pourtant bien sous cet air "stupide" selon toi.

    Moi, en entendant tous ces gens à la chaîne, j'étais un peu comme ça :

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)

    Entre Nanou à l'écomusée (+ selfie) et Nanou à l'écomusée (+ selfie).

    Bref. Les gens.
    (c'est dans ces moments qu'on mesure la quantité de boulot pour éduquer autant de gens... l'avènement du bien-être animal est encore lointain... c'est déprimant)

    Du coup je me suis consolée en m'éloignant pour prendre des photos.


     

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)

    Cette autre partie de l'écomusée prend place dans l'ancienne demeure familiale de l'exploitation, et retrace l'évolution de la ferme, et des pratiques agricoles et familiales depuis... fort longtemps (XVe siècle) jusqu'à l'époque moderne. Y'a même des recettes de cuisine...
    Note à moi-même : y retourner en plein après-midi pour éviter cette ombre.

    Nanou à l'écomusée
    Jason, Porc de Bayeux

    Nanou à l'écomusée
    Bébé Froment du Léon

    Nanou à l'écomusée
    Poule noire de Janzé.

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)

    Ânne du Cotentin

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)

     Trait breton
    Nanou à l'écomusée (+ selfie)

    Et comme c'est un blog, donc par définition que c'est égocentrique, j'ai fait un selfie :

    Nanou à l'écomusée (+ selfie)
    Au naturel !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • <spoiler> : y'a des passages très vrais ! </spoiler>

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique